Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

21 juillet 2007 6 21 /07 /juillet /2007 23:18
HISTOIRE POUR GRANDIR

Une équipe de comédiens à la belle énergie fait vivre une histoire rocambolesque à souhait. Entre roi, reine, prince, princesse, sorcière et dragon. Une épopée de petit prince pour apprendre à devenir grand.


L’histoire du Prince Pipo commence par celle d’un roi, malheureux de n’avoir pas de fils. Et par celle d’un fils à venir, qui veut choisir son père. Et de fée en sorcière, de  dragons en rat blanc de bibliothèque, de cheval rouge en verte grenouille, le jeune Prince va découvrir la vie. Et apprendre à porter un regard d’adulte sur le monde qui l’entoure.

Histoire-Prince-Popi.JPG
Suffisamment mouvementées et invraisemblables pour flatter l’imaginaire des plus jeunes, les aventures du prince Pipo séduisent leur auditoire fort rapidement. L’histoire, agréablement personnifiée, perd parfois son propre fil. Les personnages, hauts en couleurs, offrent une jolie palette d’émotions. Et on se laisse assez volontiers embarquer dans cette extravagante équipée. Et si, comme dans tous les contes, l’histoire se termine bien, elle ne cède pas à la facilité du divertissement vain. Comme dans tous les « vrais » contes, se dessine en filigrane un enseignement. Un enseignement que les enfants ne peuvent évidemment pas appréhender directement. Mais qui les marque inconsciemment et, sans doute, les aide à assumer le fait que leurs parents ne sont pas les êtres aussi parfaits qu’ils croyaient.

L’ingéniosité de la mise en scène permet de faire défiler les univers avec grâce, et le fil de l’histoire suit indéfiniment son cours. Le tout, gai, enjoué et vif, donne un spectacle des plus agréables.

Karine PROST
www.ruedutheatre.info

Histoire du Prince Pipo, du cheval Pipo et de la Princesse Popi, de Pierre Gripari
Par la compagnie Dottie
Adapation et mise en scène : Avela Guilloux
Au Théâtre du Bourg Neuf, à 11 heures

Partager cet article

Repost 0
Published by Karine PROST - dans Festival Off 2007
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche