Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

22 juillet 2007 7 22 /07 /juillet /2007 16:50
COMÉDIE ESTHETIQUE

Comédie douce amère dénonçant les excès d’une société qui pose le jeunisme en valeur, « Jeune à tout prix » se pose comme du boulevard moderne. Drôle, mais inégal.


Geneviève, la belle cinquantaine, élégante et friquée, a laissé, sans s’en rendre compte, les ans alourdir ses rondeurs.  Et les choses en seraient sans doute restées là si un fatidique : « Mais madame, ce modèle n’existe pas en taille 44 ! » n’avait fait basculer les choses. Le reflet de la société, bien plus que celui du miroir, commence alors à distiller son insidieux venin. Et le recours au bistouri d’un chirurgien esthétique sans scrupule semble être l’unique solution.

Comédie légère et enjouée, qui puise son inspiration dans les diktats de la mode, « Jeune à tout prix » prend le parti de rire des oukases sociaux conduisant au hors norme toute personne dépassant la taille 40 et/ou les 35 ans. Et il est vrai que l’on rit de bon cœur à cette évocation caricaturale et pourtant crédible. Les affres de Geneviève, on les a toutes (enfin… presque !) connus un jour ou l’autre. Ou on les connaitra bientôt. Un ventre qui se ramollit, un cou devenu flasque, des paupières qui tombent, des hanches épaissies. La solution chirurgicale peut être séduisante. Mais est-ce bien le corps qu’il faut changer ?

Muriel Jarry propose, par le rire, de plutôt modifier le regard de la société. C’est peut-être plus long. Mais à coup sûr plus efficace. D’évidence, on adhère au propos.

Mais si le début de la pièce commence fort bien, le texte s’essouffle un peu dans le dernier tiers du spectacle. La caricature du chirurgien esthétique et de sa clinique vire même au facile. Voire au contestable : la mise en scène associe la chirurgie esthétique à une sorte de boucherie ou de torture. Ne laissant même pas entrouverte la porte à une chirurgie réparatrice parfois véritablement rédemptrice.

L’ensemble mériterait par ailleurs une mise en scène plus alerte. Muriel Jarry, qui cumule les casquettes d’auteur, metteur en scène et comédienne, est fort talentueuse dans son jeu comme dans l’écriture,  mais elle manque sans doute de recul pour la mise en scène.

Karine PROST
www.ruedutheatre.info

Jeune à tout prix, de Muriel Jarry
Mise en scène de M. Jarry
Avec : M. Jarry, D. Rolland, I. Hiessler, A. Colombo

Avignon Off tous les jours - Atelier 44 à 20 heures.

Partager cet article

Repost 0
Published by Karine PROST - dans Festival Off 2007
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche