Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

23 juillet 2007 1 23 /07 /juillet /2007 07:55
En exclusivité pour RUEDUTHEATRE et pendant tout le Festival d'Avignon 2007, l'humoriste, comédien et auteur lyonnais Pascal Coulan nous raconte, vu des coulisses, le quotidien d'une troupe qui découvre pour la première fois les joies et les affres de la vie avignonnaise.

A+17 : lundi 22 juillet (38)

A une semaine du grand départ, la piscine est enfin propre et chlorée, avec un petit robot qui bouffe tout. Même Michel ! Il a fait court-circuit avec son corset métallique et a bien failli griller tout nu dans l’eau. Heureusement, les micros fusibles, « ça l’fait ! ». Mais ça l’arrange pas le Michel. « Tant qu’il peut conduire la camionnette !». Les MISÉREUX l’entourent de tous les soins et Catherine s’occupe de lui aussi bien qu’avant de Jean-Pierre. Une âme d’infirmière stagiaire cette Catherine ! Elle lui réserve même son stock de Nutella et lui a acheté un maillot de bain neuf. Parce que celui du disjonctage... !!

La fatigue s’accumule, les costumes n’ont pas été dégraissés, Annick a découché et personne ne l’a remarqué. La femme de JP s’adapte. C’est simple, on ne la voit pas de la journée. De la nouvelle version de la meilleure mise en scène de son mari, elle s’en fout. Elle se balade et profite de la piscine. A croire que le proprio l’a nettoyée pour fêter son arrivée.

Marie-Claude est étonnée de l’étendue du répertoire de Joël. Il s’est encore battu avec les Normands qui avaient recouvert ses affiches parce qu’il avait déplacé leur pendrions ; parce qu’ils avaient dit qu’il grignotait de plus en plus sur leur horaire. « Et alors, les Tréteaux de l’âme n’ont pas d’horaire, ils jouent pour la beauté du théâtre, cela peut durer des heures. Il a des horaires Caubère ?». « Mais toi, t’es pas Caubère !! » Tension ! L’équipe des Tréteaux face à celle des Normands ! Pour une fois, Gérard règle le problème. « Calme les gars ! Demain, je libère la place de l’autre côté, je libère aussi mon cabinet, je n’opère plus. J’agrandis les chambres, je casse ce mur je fais une seconde salle et l’Ecuelle devient un endroit permanent », presque en coproduction. « Il a abusé des cachous Lajaunie ou quoi ? » « Oui, j’aime le théâtre ! J’apprends ! ». Et il brandit fièrement son nouveau livre de chevet : « le théâtre pour les Nuls ». « C’est un début, mais demain j’achète l’intégrale de Jacqueline Maillan. « Tu as raison lui lance Joël, c’était une grande ! Evite seulement sa dernière pièce ! »

Gérard amoureux du théâtre ! Comme à la Terrasse, au Chat qui bêle, au Tilleul Jaune, à la Charcuterie ? Le virus sévit donc là où on ne s’y attend jamais ! A six jours de la fin un miracle est arrivé ! Certainement l’action insistante, répétée et efficace de tous ces fidèles chrétiens, jeunes ou pénitents qui ne paradent pas mais qui sont partout dans les remparts cette année. A croire que le Suaire de Turin est finalement le bon.
Evèques, papes, Jésus, tous comédiens ? Dieu, metteur en scène ?! Le monde, voilà une vraie création, pas comme le Richard III des Carmes. Et voilà pourquoi les chrétiens sont partout. Et à deux pas de l’horloge : aussi les fientologues ! Quel festival !!


Suivez les aventures de la troupe "à" Avignon au jour le jour...

Et retrouvez tous les jours Pascal Coulan dans son nouveau spectacle "Plein le culte !" à la Tache d'encre à 19h.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chronique Fraîche