Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

27 juillet 2007 5 27 /07 /juillet /2007 09:00
LE MONDE SELON GLUCK

Univers onirique et d’autodérision, le monde des Glucks est à l’image d’une partie du monde théâtral. Tendre et caustique, drôle et multi facettes. Parfois nostalgique, mais résolument tourné vers l’avenir.


Si le festival d’Avignon nous était conté, il pourrait l’être de manière infiniment sérieuse. Avec force images d’archives et conférences à l’appui. Les Glucks, eux, ont pris le parti de le faire de l’intérieur. Avec toutes les déconvenues mais aussi toute la magie et tous les espoirs que le théâtre embrasse.

glucks2.jpg

Du Gluck programmateur au Gluck harpiste en passant par toute la panoplie du Gluck comédien ou jongleur, le petit monde des Glucks s’affole tout à coup. Que vont-ils pouvoir faire à l’issue de leur longue hibernation ? Car la chose est bien connue des spécialistes : le Gluck, génie de la création, dort onze mois sur douze. Et pour leur 27ème festival, ils monteront Hamlet. Ou bien Titus Andronicus. En tout cas, ce sera du Shakespeare ! Et vaillamment, les uns et les autres endossent les rôles. Même si, au final, ils nous invitent davantage à une « comédie des erreurs » - pièce la plus courte de Shakespeare fondée sur la farce et les jeux de mots - qu’à une tragédie.

Et l’étrange épopée qu’ils nous dressent est d’une hilarante dérision. Le succès, le crève-la-faim, les espoirs, l’effervescence de la création, les subventions qui n’arrivent pas, les auditions difficiles et la jeune génération par trop avide de goûter au plaisir insatiable de la scène. Tout est passé à la moulinette d’un jeu décalé et d’un humour efficace. Et ne serait-ce que pour la prestation de Vincent Lorimy, la pièce vaudrait le détour. Son jeu tout autant que ses jonglages font de « Ploum » l’incontournable star de ce petit monde des Gluck. A découvrir par tous les amoureux du théâtre.

Karine PROST
www.ruedutheatre.info

Les Glucks, de Jacques Henri Pons
Adaptation et mise en scène de Sylvain Thirolle
Avec Vincent Lorimy, Christion Neupont, Alfred Thirolle, Sylvain Thirolle, Martin Buisson et Jacques Henri Pons.

La Condition des Soies à 20h.

Partager cet article

Repost 0
Published by Karine PROST - dans Festival Off 2007
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche