Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

27 juillet 2007 5 27 /07 /juillet /2007 10:53
POU POU PIDOU... PLOUF ?

Le Pitchoun Théâtre accueille L et Marilyn
, un spectacle musical sur l’actrice sensuelle de Certains l’aiment chaud. Bien servi par le talent de Lila Valentine, la pièce pêche quelque peu par sa construction chaotique.

Une femme flic maladroite et la voix haut perchée interprétée par Lila Valentine passe un examen. Son sujet d’étude : le décès mystérieux de l’actrice américaine Norma Jean Baker, dite Marilyn Monroe. Des révélations inédites sur sa mort sont annoncées avant le spectacle. Beaucoup de vérités doivent encore être rétablies à propos de l’actrice peroxydée, faisons donc de même pour cette pièce. Point d’intrigue policière ici, et encore moins de révélations pour quiconque s’est intéressé un minimum à la Pou Pou Pidou girl.

Pendant un peu plus d’une heure, une biographie de la star nous est servie par la fliquette, diapositives à l’appui. L’enfance de Marilyn Monroe, ses débuts au cinéma, ses amours, sa mort sont décrits et entrecoupés de parties chantées qui sont le véritable point fort de ce spectacle. L’ex de près de la moitié du Hollywood masculin des années 1950 ne savait pas vraiment chanter. Ni jouer non plus, ni vivre. L’émotion perdure pourtant à l’écoute de My Heart belongs to daddy ou de Diamonds are a girl’s best friend. Le plaisir est toujours présent à la vision de sa silhouette hantant les films de Billy Wilder, Howard Hawks et consort. Et son décès, cette nuit du 4 au 5 Août 1962, reste une de ces tragédies Hollywoodiennes que le temps n’effacera pas. Le mystère Marilyn Monroe ne sera jamais résolu. Mais en chantant comme elle le fait dans son spectacle, la voix chaude et fragile comme celle de l’originale, Lila Valentine parvient à faire revivre ces émotions variées ressenties à l’écoute d’un Pou Pou Pidou sensuel ou d’un « happy birthday to you mister president » aux relents médicamenteux.

L et Marilyn présente un autre intérêt : montrer la puissance d’une mythologie moderne et plus loin le pouvoir du cinéma. Car Marilyn Monroe EST le cinéma dans toute sa puissance de séduction, une séduction malgré elle bien souvent. Avec beaucoup de sincérité, la brune Lila Valentine incarne progressivement la blonde Monroe, le mal-être mystérieux et le sex appeal ravageur qu’elle a traînés comme des boulets.

Morgan LE MOULLAC
www.ruedutheatre.info

L et Marilyn, écrit et réalisé par Lila Valentine et René-Marc Guedj
Interprété par Lila Valentine
Chorégraphies de Martine Hébette et Bernard Plantié
Musique de Thierry Bousquet

Du 6 au 28 Juillet à 15h30 - au Pitchoun Théâtre, 40 rue de la Masse, Avignon.

Partager cet article

Repost 0
Published by Morgan LE MOULLAC - dans Festival Off 2007
commenter cet article

commentaires

CLUB MARILYN MONROE 13/08/2007 22:09

Bonjour,Dommage que nous n'ayons eu cette information seulement maintenant. J'espère que votre spectacle passera un jour plus près du Cannet (06) !Bonne continuation dans vos efforts pour perpétuer la mémoire de notre chère Marilyn.Mary, Présidente du Fan Club français depuis 19 ans.

Chronique Fraîche