Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

25 août 2007 6 25 /08 /août /2007 12:14
AMOUR ET SEXUALITÉ PASSÉS EN REVUE

Le premier rapport sexuel, le Sida, l’homosexualité, le viol, la maternité précoce, les caresses, l’amour : c’est quoi tout ça ? Réponses théâtrales au cours d’un spectacle qui emprunte ses apparences aux émissions de variétés, au music-hall et à la chanson.


Sur un rythme soutenu de revue de cabaret, la troupe des Mutants et ses trois musiciens visite les éléments principaux de la sexualité à travers une série de tableaux rapides. Le tour d’horizon est assez complet. Il s’attarde sur les premiers émois, la difficulté de communiquer ses sentiments, les affres du rapport physique initial et initiatique, l’apprentissage à faire pour éprouver un plaisir partagé. Il n’élude aucun des aspects d’une question qui taraude les jeunes à un moment de leur existence où ils sont en recherche d’eux-mêmes. 

--a.jpg
Théâtraliser un sujet aussi délicat sans choquer, sans verser dans la vulgarité, sans dévier de l’information objective nécessaire tout en évitant l’ennui tenait assurément de la gageure. Le défi est réussi. Grâce une série de trouvailles, chaque séquence trouve son ton assaisonné d’humour. Ainsi les techniques des caresses les plus intimes sont-elles exposées en une savoureuse parodie du guignol traditionnel. Ainsi le viol et sa variante la tournante se métaphorisent-ils au cours d’une séance de saut à la corde à finale poignante.

Sans fausse note

C’est avéré encore à l’occasion d’une mise en garde sur le fardeau d’un accouchement alors que la vie d’adulte est loin d’être commencée. Ce l’est encore par l’usage d’une série de quiz permettant d’au moins effleurer les idées fausses concernant la transmission du Sida, d’apprendre qu’il y a des approbations de la libido dans les textes de chacune des grandes religions.  

L’ensemble est enrobé de paillettes, de chorégraphies enlevées y compris avec des claquettes, de chansons connues ou inédites, de musiques jouées en direct par des interprètes qui n’hésitent pas à intervenir dans le jeu des comédiens, de commentaires à l’intention de la salle. Pas une seconde d’ennui. Pas une fausse note. Pas d’hypocrisie. C’est drôle, dynamique avec, en prime, pour les établissements scolaires et les associations qui le désirent, des animations en suivi des représentations.

Michel VOITURIER
www.ruedutheatre.info

Présenté aux Rencontres du Théâtre Jeune Public de Huy le 20 août 2007

Ça
Texte et mise en scène : Pierre Richards 
Distribution : Martine Godart, Fanny Hanciaux, Nicola Testa 
Musiciens : Patrick Joniaux, Michel Mainil, Stefan Orins
Scénographie et costumes : Zouzou Leyens 
Chorégraphie : Fanny Roy, Fanny Hanciaux
Décor sonore : Eloi Baudimont 
Éclairages : Alain Collet 

Production : Cie des Mutants (La Louvière) (www.mutants.be )

Durée : 1h
Public : dès 13 ans

Photo  © Véronique Vercheval 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel VOITURIER - dans En Europe 2006-07
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche