Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

21 octobre 2007 7 21 /10 /octobre /2007 11:28
ODE À LA VIE

Une ode à la vie pris comme une chance, comme un rêve ou un jeu. Et qui amène à réfléchir aux moments cruciaux, réel et rêvés, de la vie, l’enfance, le voyage, et la folie du songe.

Marie, figure de toutes les femmes à la fois, raconte ses quatre morts. Son secret : « je ne mourrai jamais ». Pourtant quatre fois, elle va mourir, quatre fois elle se perd. Quatre métaphores sublimes décrivent ces quatre moments éphémères : l’enfance, et l’insouciance qui part avec, l’adolescence arrêté par une révolte, puis l’âge mûr cède sa place à la solitude..  

quatrem.jpg
Chaque fois elle semble devenir une autre personne. C’est par ce qu’elle se sent vivre que cette vie scandée de rencontres devient multiple. Toute vie est un cycle, chaque personne qui meure en nous laisse place à un nouvel espoir, un nouveau rêve, de nouveaux désirs. Au cours du spectacle nous accompagnons cet être attachant dans sa quête de sens. Le personnage de Marie magnifiquement interprété par Laetitia Poulalion avec une très grande précision nous émeut. L’ensemble des personnages qui entourent Marie sont également habilement composés et originaux.

La mise en scène pleine de fantaisie, de poésie, d’humour et de sensible procède en quatre tableaux. Chaque moment est unique et original comme si les genres se mêlaient. La musique, absolument délirante crée par Cyriaque Bellot adhère à ce bal de personnages de couleurs. Cette réelle recherche artistique qu’il faut attribuer au metteur en scène Alain Batis, sert les rapports humains pensés par Carole Fréchette, et explicite comment les rencontres parfois, les événements de la vie, nous laissent à quai. Ce spectacle nous questionne, que deviennent les rêves d’aventures ? Quelle forme prend le voyage ? Et quel voyage d’ailleurs ? Celui d’un voyageur sans boussole bercé au milieu des vagues sous la pluie ? Quel que soit le sens que chacun y voit, ce spectacle bouleverse, interroge, émeut, remplit de joie.

Laure DUBOIS (Paris)


Auteur : Carole Fréchette
Metteur en scène : Alain Batis
Avec Laetitia Poulalion , Régine Trieau , Amans Gaussel


mardi , jeudi , samedi : 19h15
mercredi , vendredi : 21h00
dimanche : 15h00

Cartoucherie - Epée de Bois (Paris) du 16/10/2007 au 28/10/2007

Partager cet article

Repost 0
Published by Laure DUBOIS - dans À Paris 2007-08
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche