Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

27 octobre 2007 6 27 /10 /octobre /2007 12:21
UNE PIÈCE COQUINE QUI CHAHUTE LA MORALE

Loin des scènes traditionnelles de théâtre, Coquin d’caf’conc nous emmène dans un lieu enchanteur. Une ancienne cave authentique en pierres qui donne, par son atmosphère, le ton au spectacle.

A l’instant même où le pianiste Raoul fait son entrée sur scène, la salle s’illumine et prend vie. Son piano, décoré d’objets anciens, dégage une mélodie entraînante, fluide et joviale. Une mélodie qui plonge, dès les premières notes, dans l’ambiance chaude et enfumée des cafés-concerts des années folles. Mlle Rose, chanteuse fantaisiste, arrive à contre-temps pour une entrée remarquée. Extravagante avec sa coiffe grossière, ses plumes de coq autour du cou et sa jupe au décolleté affriolant, elle pousse la chansonnette.

Une Belle Epoque revisitée avec humour

Sous forme d’histoire, Mlle Rose raconte sa vie et celle des autres, imbriquant des chansons choisies bien à propos. En s’appropriant le répertoire de la chanson française grivoise des années 20, Mlle Rose imite une multitude de personnages tous plus farfelus les uns que les autres, tous plus hypocrites les uns que les autres. Elle décortique les défauts de chacun pour en délivrer des chansons croustillantes et drôles, qui abordent des sujets volontiers polissons. Avec force, discrétion ou émotion, Mlle Rose, toute coquine qu’elle est, laisse libre cours à sa curiosité lubrique. Mais, parce qu’à l’époque le sexe était tabou, les chansonnettes filent gaiement la métaphore. Et c’est justement cette succession d’images évidentes mais joliment trouvées, qui confère au show sa dimension humoristique.

En assistant à ce spectacle, on comprend pourquoi il fait salle comble depuis maintenant deux ans. Plus que le talent individuel des deux artistes, c’est leur complicité qui fait mouche. Généreux et accessible, ce duo plein de vie délivre un instant musical enivrant, qui garantit un voyage dans le temps drôlement libertin !
Cécile STROUK (Paris)

Infos pratiques :

Texte des chansons : Yvette Guilbert, Mayol,  Polen,  Fragson
Interprétation : Véronique Alycia, comédienne et chanteuse et Tony Tram, pianiste
Mise en scène : Véronique Alycia
Coiffeuse :Alexandra Becquet
Costumes : Hicham Riffy
Lumières : Gabriel

Tous les mardis à 21h30 au Théâtre Essaïon, 6 rue Pierre au Lard, 75004 Paris
Tarif : de 10 à 15 euros
réservation@essaion.com ou 01 42 78 46 42
Pour plus d’infos sur la pièce : http://alycia.biz.site.voila.fr


Partager cet article

Repost 0
Published by Cécile STROUK - dans À Paris 2007-08
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche