Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

6 décembre 2007 4 06 /12 /décembre /2007 00:24
DONNEZ NOUS AUJOURD’HUI NOTRE BANC QUOTIDIEN…

Après plusieurs créations plus spécialement destinées au jeune public, la Compagnie vient jouer dans la cour des grands… Une cour "petits admis" toutefois, ce spectacle tout frais, tendre et gai, s'adressant vraiment à tous.


Depuis une dizaine d'années, la "Compagnie Arts &t Couleurs" fait partie de la grande famille du CTEJ (1), une spécialité belge, et les bambins du pays et d'ailleurs sont particulièrement choyés non seulement par la découverte d'un "vrai théâtre en dur" (2) toute l'année mais aussi par des spectacles de qualité qui vont à leur rencontre.

Le-P-tit-Banc.JPG
La Madeleine, évoquée dans la chanson qui donne son titre au spectacle, n'est pas celle de Brel, encore moins celle de Proust. C'est Mad'lin-ne, l'amoureuse infidèle de cette œuvre majeure du patrimoine de langue wallonne liégeoise (3), une chanson quelque peu larmoyante dont l'un des quatre personnages, qui viendront faire causette sur le banc, nous offre une version plus "spitante", en "lever de rideau" au sens propre.  Le ton est donc donné dans tous les sens : une partie à quatre d'un populo wallonnisant et non pagnolisant quoique… certains types sont éternels sous toutes les latitudes : ce Monsieur Grumeau (Jean-Dominique Kerignard)  franchouillard, "l'intello" du groupe, et cette Mimi midinette (Ingrid Heiderscheidt)… et ce Monsieur Raymond/ Eric Drabs qui incarne une bonhomie qui rime avec Wallonie, est aussi "une  rondeur" locale et universelle à la fois. La Madame Annette d'Agnès Limbos nostalgique de soleil, serait plus à accrocher au contexte actuel. Voilà pour les personnages, des personnes plutôt bien sympathiques, que l'on a dû déjà croiser quelque part...

Un fumet du terroir sur une bouffée d’air frais


Quant à l'histoire, elle est un plat qui se déguste froid ou chaud, suivant les jours, mais qui est fait des petites histoires de chacun. En parlant de tout et de ces riens qui en disent long, avec pudeur et simplicité, avec rudesse parfois, c'est la solidarité des "pas d'chance" qui est présente. La tendresse et la poésie sont là, discrètes, dans l'écriture et la mise en scène de Martine Godard. Le parti pris kitch est assumé, depuis le décor, accessoires jusqu'aux personnages (dus à Françoise Colpé), avec un brin de "surréalisme", la pelouse sachant se transformer en couverture collective, sans que le nettoyeur municipal y voie l'ombre d'une bizarrerie. Quelques feuilles mortes, quelques boules de Noël, accrochées à un arbre témoin de tant de confidences, comme ce fameux petit banc qui en a "tant vu et tant entendu", suffisent à marquer les saisons. Ce temps qui passe, ponctué par ce banc quotidien sur lequel il arrive aux « petites gens » d'avoir les yeux dans les étoiles.

Suzane VANINA (Bruxelles)

Le p’tit banc Création de la "Compagnie Arts et Couleurs" - mail - à La Balsamine les 20-24.11.2007- en coproduction avec le Théâtre de La Place/C.C.de Dinant.
En tournée à partir du 5.01.2007 - Verviers/Espace Duesberg/Complexe Movie West et

1) Chambre des Théâtres pour l'Enfance et la Jeunesse – www.ctej.be
2) "La montagne Magique"
3) paroles Emile Wiket/musique Pierre Van Damme, 1907

Photo © Michèle Dhem

Partager cet article

Repost 0
Published by Suzane VANINA - dans En Europe 2007-08
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche