Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

13 décembre 2007 4 13 /12 /décembre /2007 00:29
CHORÉGRAPHIE DU STRESS

Dans la lignée des ballets flamands novateurs, le spectacle conçu par Hans van den Broeck se nourrit du quotidien et des codes de la représentation pour les détourner des stéréotypes et contraindre le public à regarder d’une manière renouvelée.


Un début sur un plateau quasi nu, dans la pénombre, tandis que deux spectateurs émettent au micro des considérations banales sur leur présence en ce lieu, sur de menus faits journaliers. Surgissent ensuite, de la salle, les divers protagonistes de « En servicio ».
van-den-broeck.jpg
La représentation peut commencer. Elle consiste d’abord en échanges d’individu à individu, en oppositions entre solitude personnelle et solitudes de groupe. Le fondamental de la démarche est une incessante alternance entre quête  et rejet d’autrui, besoin de tendresse et exutoire d’agressivité que traduisent assez les sets de badminton, la saynète des pickpockets, celle du tango et celle de l’estropié privé de ses bras.

Chacun s’efforce d’être, de s’affirmer par le geste, par le cri, par le regard. Chacun est par moment sous la coupe d’un ou de plusieurs autres. C’est une image de l’humanité dans ce qu’elle a de contestable. C’est une réalité que la danse transcende.

L’espace se modifie. Le piano, qui servira par moments d’appoint à la musique, bouge. Des chaises s’alignent après avoir été empilées. Des tables s’assemblent, se séparent, servent de cloisons, ont des allures de bureau ou parfois de meuble pour morgue ou institut de massage. Elles deviennent à la fin comme des carapaces (à moins que ce ne soient des cercueils) dans lesquelles les corps se recroquevillent sous forme d’insectes en mal de cocon.

L’espace est investi. Les êtres le parcourent. Un vélo y tourne en rond. On y bondit. On y rampe. On y dialogue avec des ordinateurs. On y écoute déferler bruits et sons. Les séquences se succèdent, drôles, intrigantes, agressives, tendres : un kaléidoscope de sentiments et d’actes conçus entre rituels et improvisations pour huit danseurs jamais avares d’énergie.

Michel VOITURIER (Lille)


Festival Scènes étrangères : à la Rose des Vents de Villeneuve d’Ascq
les 30 novembre et 1 décembre.

En servicio                                         
Mise en scène : Hans Van den Broeck                               
Distribution : Carole Bonneau, Manibi Kone Djakaridja, Ivan Fatjo, Harold Henning, Claire O’Neil, Arend Pinoy, Hans Van den Broeck, Anuschka Von Oppen         
Musique : Nic Roseeuw Scénographie, lumières : Dirk de Hooghe               
Costumes : Dorine Demuynck
Production : Cie SOIT (3 Bergopstraat 1210 Bruxelles ; cie.soit@skynet.be)

En tournée : 18 janv 2008 Centre culturel Le Rive Gauche, Saint-Etienne-du-Rouvray (0232 91 94 90)

Photo © Chris van der Burght

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel VOITURIER - dans En Région 2007-08
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche