Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

26 janvier 2008 6 26 /01 /janvier /2008 09:02
QUI VA PIANO VA FORTISSIMO

Après les bords de Seine, c'est auprès des étangs d'Ixelles/Bruxelles que ce "Novecento", qui vécut sur un bateau, revit… par la grâce du Collectif Blauw, tout beau, tout neuf. Renouant avec la tradition du vieux "café théâtre", sous des formes nouvelles, bien sûr, voici que refleurissent à Bruxelles, depuis quelques années, les "petits lieux" où s'entassent les explorateurs curieux de théâtre et de musique.

En sous-sol (souvent), garage, arrière bâtiment, lieux improbables transformés en "scènes" grâce à une solide dose d'enthousiasme, d'ingéniosité et de courage, ils se regroupent parfois, comme à l'initiative de ce "Théâtre Littéraire de la Clarencière" (1) pour proposer des spectacles, avec des ambitions diverses et plus ou moins de prises de risques. Certains émergent davantage par leur souci d'originalité, de créativité, de rigueur et d'envie de réelle qualité artistique. Ici, l'ambition est annoncée, on privilégie le texte. Non pas au détriment de la réalisation s'entend. Tel ce "Novecento" dont la version à deux protagonistes est plus qu'intéressante.

NOVECENTOnov24.jpg
Le Collectif Blauw et "l'itinérance"

Il s'agit d'une première production d'un Collectif "transfontalier" regroupant Français, Luxembourgeois et Belges, aux intérêts et compétences variés, avec Paris comme port d'attache. Le spectacle a d'ailleurs été présenté tout juste auparavant à Paris, sur la Péniche du Vaisseau Fantôme (2), avec l'intention de le déplacer le plus et le plus loin possible, actuellement en tout cas : "de la France à la Belgique en passant par le Luxembourg". 

"Novecento" est ce texte extraordinaire de Alessandro Baricco, dont s'est emparé théâtre comme cinéma, depuis sa création en 1994. Un "seul en scène" présenté par l'acteur le plus modeste jusqu'au plus renommé, s'appuyant généralement sur une bande son.  Il était dès lors bien tentant pour un jeune comédien (remarqué récemment dans "A un jet de pierre de Pristina"/voir écho) de l'aborder à son tour. Une excellente idée, car sans fanfaronnade ni excès de confiance, avec déjà une certaine maturité, Emmanuel De Candido nous en donne une version personnelle à la fois dynamique et sensible… en duo avec un pianiste, Pierre Solot, digne du grand talent attribué à ce fameux "Dany Boodmann T.D. Lemon Novecento".

Qu'on se souvienne : il s'agit de l'histoire incroyable d'un enfant surdoué, abandonné sur "Le Virginian", un navire qu'il ne quittera jamais tout en "l'agrémentant" de son génie pianistique toutes formes confondues, une histoire racontée par son seul ami, un autre musicien, trompettiste engagé dans la même aventure, sur le même bateau, une histoire comme un conte, soutenue par une écriture poétique. L'histoire aussi et surtout d'un être possédé par son art, l'histoire de comment l'art, quel qu'il soit, peut transcender une vie… Avant l'émotion ressentie par le public tout proche - et ce n'est pas là un des moindres attraits de ces "petits lieux" - il y a eu des mois de préparation (en "conception collective" of course !) pour obtenir - avec beaucoup de… virtuosité, déjà !- cette symbiose parfaite entre les deux interprètes : l'un assumant le rôle du narrateur, Tim Tooney le trompettiste, l'autre celui du héros de l'histoire ou tout au moins, très subtilement, son "évocation", en musique…

Suzane VANINA (Bruxelles)

1) "Le magazine des Petits Lieux Bruxellois" - voir www.lepetitplus.be -  présente la programmation de "La Clarencière", bien sûr, mais aussi celles de, parmi les plus novateurs, "L' Arrière-Scène"d'abord et l'Atelier de la Dolce Vita","Le Jardin de ma Sœur", "Le Bouche à Oreille", ainsi que "l'Espace Scarabeus", "Côté Village", la péniche du Fulmar, la Flûte Enchantée, sans oublier les vétérans comme "La Soupape" et "La Samaritaine" et les non-Belges comme "Le Verbe Fou" d'Avignon…
2) avec le soutien de la Mairie de Paris/"Jeunes Talents"

Les 18-19 et 24 au 26.12.2008, 20 h 30 au "Théâtre de la Clarencière – Tél : +32(0)2.640.46.76 – fabienne.govaerts@skynet.be - www.laclarencière.be –
collectif.blauw@gmail.com - www.collectif-blauw.eu

Texte :"Novecento" d'après le texte de Alessandro Baricco - Traduction Françoise Brun/Ed."Mille et une nuits"/1999
Mise en scène : Collectif Blauw - supervision : Jeremy Lecomte
Interprétation : Emanuel De Candido (texte), Pierre Solot (piano)
Lumière et Son : LionelDevuyst
Porteuse du projet : Liliane Anjo

Crédits photos © Liliane Anjo

Partager cet article

Repost 0
Published by Suzane VANINA - dans En Europe 2007-08
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche