Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 23:54

 

- Molière du meilleur comédien: Michel Galabru dans "Les Chaussettes-Opus 24"

 

- Molière de la meilleure comédienne: Myriam Boyer dans "La vie devant soi"

- Molière du meilleur comédien dans un second rôle Gilles Privat dans "l'Hôtel du libre échange"

- Meilleure comédienne dans un second rôle: Valérie Bonneton dans "Le Dieu du carnage"

- Molière de l'auteur: Roland Dubillard pour "Les Diablogues"

- Molière du meilleur spectacle seul(e) en scène: Eric Métayer dans "Un monde fou"

- Molière de la révélation théâtrale: Raphaëline Goupilleau dans "Une souris verte"

- Molière de l'adaptateur: Xavier Jaillard pour "La vie devant soi"

- Molière du metteur en en scène: John Malkovich pour "Good Canary"

- Molière du décorateur/scénographe: Pierre-François Limbosch pour "Good Canary"

- Molière du créateur de costume: Julie Taymor pour "Le Roi Lion"

- Molière du créateur de lumières: Donald Holder pour "Le Roi Lion"

- Molière du théâtre public: "Juste la fin du monde" de Jean-Luc Lagarce, mis en scène par Michel Raskine - La Comédie française

- Molière du théâtre privé: "La vie devant soi" - Théâtre Marigny (salle Popesco), établissement alors dirigé par Robert Hossein

- Molière du théâtre musical (spectacle ou comédie musicale): "Le Roi Lion" au Théâtre Mogador - Stage Entertainment France

- Molière des compagnies: La petite Catherine de Heilbronn pour "Le Vengeur masqué"

 - Molière du jeune public: "L'hiver quatre chiens mordent mes pieds et mes mains".

Partager cet article

Repost 0
Published by Ruedutheatre - dans Actualités & coulisses
commenter cet article

commentaires

Franck BORTELLE 29/04/2008 00:32

Raphaelline Goupilleau le méritait largement. Elle sauve "Une souris verte" face à des partenaires fadasses pour ne pas dire nuls pour l'un d'entre eux. Galabru ? C'est une carrière plus qu'un rôle que l'on consacre non ?Dommage que "La marquise d'O." reparte bredouille...  

Chronique Fraîche