Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

7 mai 2008 3 07 /05 /mai /2008 13:38
« OSEZ VOS DÉSIRS… »

Auteur et metteur en scène, Nathalie Vierne a choisi, avec « Jupe obligatoire » d’écrire une pièce sur certains fantasmes de femmes : l’échangisme et le lesbianisme. Ces désirs mal assumés sont ici exploités avec une sensualité piquante et une plume efficace, malgré des situations attendues.

La pièce s’ouvre sur un décor d’appartement parisien : des « prousteries » ça et là, objets très chers ayant appartenu à l’écrivain Marcel Proust, des meubles d’époque et deux ordinateurs. Dans ce lieu très bourgeois-bohème, vit France, scénariste ratée interprétée par Olga Sekulic, qui vit dans l’ombre de Bernard, son ancien mari maintes fois « césarisé ». Grâce à sa stature élancée et fine, sa voix chancelante et affaiblie, la comédienne renforce activement la fragilité et la nervosité exacerbées de cette femme en mal de confiance en soi.


Quand Bernard lui propose d’écrire une pièce sur les clubs échangistes, elle défaillit, n’ayant aucune connaissance du milieu. C’est Sharon, la nouvelle poupée de Bernard, qui l’aidera à saisir plus en profondeur le sujet. D’origine nantaise, cette belle plante montée à Paris pour se faire connaître est une adepte du libertinage. Lilou Fogli, dans ce rôle de bimbo extravagante, livre un jeu cadencé et convaincant qui alterne entre vulgarité étalée, sensibilité à fleur de peau et sensualité effrontée. La rencontre de ces deux femmes, que tout oppose, va bouleverser leur vie, dévoilant des désirs saphiques dans lesquels elles trouveront un épanouissement voluptueux.

 « Jupe obligatoire » met en scène la vie quotidienne de ce couple avec un naturel qui dédramatise l’homosexualité féminine et qui montre que, loin de n’être qu’un fantasme, c’est une réalité. Le lesbianisme, surtout accepté pour son caractère érotique, est ici vécu. Ce qui déstabilise d’ailleurs Bernard qui se sent impuissant et humilié face à cet amour dans lequel il n’a pas sa place et qui met à mal sa virilité.

Une histoire sans fin

Cette histoire, qui contient tous les ingrédients nécessaires pour susciter la curiosité d’un public captivé par la relation entre ces deux femmes, est menée avec vivacité par des comédiens qui apportent chacun sa faconde et une mise en scène qui se sert gracieusement de la musique. Elle y joue un rôle fondamental puisque chacun des morceaux permet de maintenir un rythme soutenu à l’ensemble de la pièce.

Un reproche toutefois sur la mise en abîme soudaine de l’histoire. Vers la fin de la pièce, les comédiens sortent de leur rôle, étant interrompus par l’arrivée inopinée du « vrai » Bernard qui, mécontent de l’image qu’on véhicule de lui sur scène, met un terme final à la représentation. Au lieu d’obtenir une rupture de ton efficace, cette coupure tombe à plat et s’avère regrettable tant elle confère à l’histoire un goût d’inachevé.

Voilà un spectacle qui a su habilement traiter de thèmes qui intriguent l’opinion publique, en diluant tout ce qui excite l’attention. D’où un succès facile mais mérité.

Cécile STROUK (Paris)

Jupe obligatoire (Paris)
Auteur et metteur en scène : Nathalie Vierne
Interprétation : Olga Sekulic, Lilou Fogli, Jean-François Gallotte, Ludovic Berthillot, Jean-Michel Wanger
Lumière : Jacques Rouveyrollis

Au théâtre du gymnase (Paris), du mardi au samedi à 21h, jusqu’au 31 mai 2008
Réservation : 01 42 46 79 79
Photo © DR

Partager cet article

Repost 0
Published by Cécile STROUK - dans À Paris 2007-08
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche