Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

24 février 2006 5 24 /02 /février /2006 14:23

COMMUNIQUÉ D’ANDRÉ BENEDETTO

André Benedetto
Théâtre des Carmes
6, place des Carmes
84000 Avignon
Avignon, le 22 février 2006
Mesdames et Messieurs des lieux divers et des compagnies venant de toute part, qui font le Off à Avignon,
Chères et chers amis,

La situation pour nous est claire maintenant. À quatre mois seulement du Festival, suite à l’appel à l’union que j’avais lancé, une réunion des partenaires du Festival off s’est tenue dans la mairie d’Avignon le lundi 20 février 2006 à 10 h 30.

Devant l’ultime impossibilité manifeste de reconduire en 2006 les accords passés en 2005 entre toutes les associations de lieux et l’association Avignon Public Off, accords qui avaient permis un Festival apaisé, pour mettre un terme aux divisions, aux polémiques et aux atermoiements préjudiciables à l’organisation du prochain Festival, une décision capitale a été prise, en fin d’après-midi.

Des compagnies et des lieux indépendants, les Scènes d’Avignon, Alfa, des membres d’autres associations d’Avignon, abandonnant toute prérogative et ambition personnelle, désireux de se retrouver dans une véritable « maison commune » et soucieux de l’avenir de leur Festival, ont fondé l’association à direction collégiale que j’ai l’honneur de présider.

AVIGNON FESTIVAL & COMPAGNIES

L’association Avignon Festival Off, anciennement Avignon Public Off n’a pas jugé utile de rejoindre cette « maison commune ». Je le déplore, mais j’en ai pris acte. Cependant la porte reste ouverte.

Dans un esprit dynamique et constructif, l’association Avignon Festival & Compagnies accompagnera dès 2006 le Festival off à travers un ensemble d’actions concrètes :

– l’édition et la diffusion du programme qui mettra clairement en évidence le travail artistique des compagnies et la démarche des lieux ;

– un accueil attentif des spectateurs ;

– une coopération repensée avec les professionnels ;

– et la redistribution vers l’action artistique des ressources générées par la diffusion des cartes d’abonnement achetées par le public.

Cette décision qui a fait l’unanimité des 70 présents n’a pas été prise à la légère.

Pendant les trois mois de refondation chaotique d’Avignon Public Off, les associations et personnalités qui ont rejoint notre « maison commune » n’étaient pas restées inactives. En ce moment même, elles mettent en commun leur expertise et leur savoir-faire, et très prochainement, nous vous présenterons les résultats définitifs de ces travaux : prix de la parution au programme, modalités d’inscription, système d’accréditation des professionnels, prix des cartes d’abonnement, etc.

Collégialement et paritairement administrée par les compagnies présentes et les lieux ouverts pendant le Festival, l’association adressera à chacun en vue de la toute prochaine assemblée générale, un bulletin d’adhésion qu’il conviendra de remplir et d’adresser au siège de l’association ou de me le remettre.

Tous les lieux et les compagnies du Festival off qui comme nous ont pour projet que notre Festival demeure le plus grand festival de compagnies indépendantes au monde sont invités à rejoindre cette association. Vous trouverez dans les jours qui viennent les principales informations sur notre site internet Avignon Festival & Compagnies. D’ores et déjà, vous pouvez nous écrire à l’adresse suivante :
Avignon Festival & Compagnies.

La maison est ouverte. Bienvenue à toutes et à tous.

Le président

André Benedetto

Notre toute prochaine assemblée générale se tiendra au Théâtre des Carmes, le samedi 4 mars à 10 heures au Théâtre des Carmes.

Recueilli par
Vincent CAMBIER

Théâtre des Carmes
6, place des Carmes
84000 Avignon
Tél. : 04 90 82 20 47 – télécopie : 04 90 86 52 26
Site : Théâtre des Carmes

Partager cet article

Repost 0
Published by Vincent Cambier - dans La saga du Festival Off
commenter cet article

commentaires

M Morin 01/03/2006 13:32

Lexique pour ceux qui prennent la saga du festival Off en cours de route ou "Le Off pour les nuls "sic... APO se rachète une virginité en devenant AFO, ALFA devient (si, si!) AFC.  ARTO  soutient  AFO.  Les scènes d'Avignon jouent avec le démon. Deux programmes pour un même festival. Après Léonard, Germain, voila Vantaggioli, Timar qui partent au créneau. Enfants gâtés vous cassez vos jouets, méprisant le public...Méfiez-vous, d'autres villes plus intelligentes sont prêtes à reprendre le flambeau et l'ADAMI  à les aider. Avignon n'aura plus que ses yeux  pour pleurer et comme en cette fin de 14e siècle, la papauté repartira ! Il ne restera plus que les "sous papes". Aux armes (théâtrales) citoyens!
 

jerome w 27/02/2006 21:11

Bonjour, Merci pour cet article qui nous éclaire un peu plus sur cette nébuleuse qu'est devenu le off en avignon. Il apparait de plus en plus clair pour nous public qu'il s'agit d'une histoire de politique...mais que fait le ministere de la culture ? L'ancienne association APO a été "dissoute"  pour creer quoi ? Nous étions très content en tant que utilisateur de la facon dont le festival  se deroulait jusqu'a présent. nous avons bien ressenti qu'Alfa depuis 2004 voulait  prendre le pouvoir, mais avec quel moyen ? Qu'a fait la direction d'APO en 2005 avec ALFA?Beaucoup de questions sur l'organisation actuelle (depuis environs 2 ans) de ce festival, et sur le total changement d'equipe qui nous font regretter le passé, même si tout n'etait pas parfait....Le panier de crabes devient de plus en plus opaque et nous, utilisateurs, nous regardons vers d'autres lieux...

Stephen BUNARD 24/02/2006 16:00

Cher monsieur, merci de votre réaction !
Pour vous exprimer, il existe un blog, c'est celui de RUEDUTHEATRE !-) Tout simplement !!!
Nous pouvons ajouter "vos commentaires" (langage blog qui n'est pas péjoratif pour un sou) à l'un des articles, comme précédemment. De sorte que votre avis est enregistré. Toute personne souhaitant par ailleurs s'exprimer peut le faire dans la rubrique "la saga du off".
A vous alors de ne nous envoyer une tribune.
Bien aimablement,
Stephen BUNARD pour RUEDUTHEATRE

Jean-Jacques Morin 24/02/2006 15:49

Bonjour
Je viens récemment de découvrir votre journal ; j'apprécie son contenu, sa réactivité et les articles de Vincent Cambier...
Je voudrais réagir à ces péripéties du Festival Off. Histoire de fric, pouvoir, héritage d'un passé qui manquait de rigueur... Ce qui est certain c'est encore le public qui va "trinquer" et à plus long terme, l'existence du Festival d’Avignon est menacée.
Mr Gérard Vantaggioli (Scènes d'Avignon) dans un journal local dit que pour limiter les frais, il suffit pour l'organisation du Off : "un petit bureau, une secrétaire, un comptable, un numéro de téléphone, un site internet" de qui se moque- t'il ?
Mr Greg Germain (ALFA) dit qu'il est prêt, qu'il sait faire qu'il a déjà fait... c'est pas du positionnement ça ?
AFC va devoir définir un statut, trouver de l'argent, des subventions; c'est déjà bien tard et quelle crédibilité, quelle confiance lui donner ?
A propos "du futur défunt" AFO, quelle compagnie payera 200 € pour s'aventurer dans un catalogue pratiquement vide ?
Qui, ce lundi 20 février a réellement adhéré à ce projet ? Les scènes d'Avignon, Alfa rassemblé en force avec quelles intentions ? pratiquement aucune compagnie et ARTO muet... vous parlez d'une unanimité!
Une suggestion, ne pourriez- vous pas créer un « blog » où les gens de bonne volonté pourraient s'exprimer?

Merci de m'avoir lu

Jean-Jacques Morin,
(ARTE IN SCENA, nous présenterons une création au Festival Off 2006...)

Chronique Fraîche