Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 08:40
Par la section française de l’Association des Journalistes Européens
Avec le concours du secrétariat d'état aux affaires européennes français.

La section française de l’Association des Journalistes Européens lance un appel à candidatures pour la 4e édition du Prix Louise Weiss du Journalisme européen, dont l’objectif est d’encourager les journalistes à un traitement plus systématique, plus pédagogique et plus original des sujets européens, contribuant en cela à réduire « la fracture européenne », évoquée bien avant le référendum de 2005 par l’AJE.

Un prix sera décerné à un journaliste confirmé, l’autre à un journaliste débutant ou bien encore en formation en école de journalisme. Les candidats devront proposer pour la quatrième édition de ce prix, un article, un reportage ou une enquête en langue française, dont le thème est laissé libre.

Il convient cependant que le sujet :
- soit en conformité avec l’esprit, les valeurs et les combats de Louise Weiss,
- trouve une résonance concrète pour le grand public,
- soit abordé sous un angle transnational,
- conscientise sur l’importance de « penser européen ».

Les journalistes européens ne sont pas des militants de l’Europe, ils militent pour une présence accrue de l’information européenne dans les médias, pour une plus grande pédagogie et pour une généralisation du réflexe qui consiste à "penser européen".

Les journalistes culturels sont vivement incités à participer dans cette année européenne du dialogue interculturel initiée par la Commission européenne.

Qui peut participer ?

Le concours est ouvert à tous les journalistes francophones ressortissants de l’Union européenne, quels que soient leur nationalité, leur support et leur statut, à la condition sine qua non qu’ils exercent une activité régulière et rétribuée en qualité de journaliste dans une entreprise de presse.

Comment participer ?

Les journalistes européens qui souhaitent participer peuvent soumettre leurs articles, enquêtes, reportages et chroniques par courriel uniquement : contact(nospam)@ajefrance.com - supprimer (nospam) en nous écrivant - et au plus tard le 30 septembre 2008.

Seront pris en compte les sujets écrits ou réalisés depuis le 1er avril 2008.

Format des documents : Le travail peut prendre la forme : - d’un article écrit (3 à 5 feuillets) - d’un reportage photo (10 à 20 clichés) - d’un sujet audio (< 6 minutes) - d’un sujet vidéo (< 6 minutes). Nous acceptons aussi les 26' et 52', nous contacter par mail pour voir comment nous faire parvenir le DVD. Audiovisuel : nous vous suggérons d'adopter le format mp3 pour les sujets audio et un format compressé ad hoc pour les sujets vidéo. L'idéal étant plutôt de nous fournir un lien vers une adresse HTTP:// ou FTP://

La remise des prix ?

Les deux lauréats recevront chacun(e) une dotation de 2.000 euros et un Prix lors de la cérémonie de remise des prix qui se tiendra à Paris ou Bruxelles dans le 2e semestre 2008 sous présidence française de l'Union européenne.

Les prix sont décernés par un jury, présidé par Véronique Auger (France 3), réunissant des journalistes spécialisés sur les sujets européens.

Lauréats du Prix Louise Weiss :

2007 : Hughes Belin – journaliste à Europolitique, Bruxelles, spécialiste des dossiers énergétiques européens, au quotidien Europolitique (catégorie confirmés) et Cécile Bontron, journaliste pigiste, pour Le Nouvel Observateur (catégorie espoirs). Prix honorifique du jury : La Gazette de Berlin - magazine destiné aux publics francophones allemands.
2006 : Jean Quatremer, pour son blog Coulisses de Bruxelles, correspondant à Bruxelles de Libération (catégorie confirmés) et Iulia Badéa-Guéritée, article sur la Roumanie, publié sur le site Web de L’Expansion (catégorie espoirs).
2005 : Christophe Garach, correspondant du Parisien à Bruxelles (catégorie confirmés) et un collectif d’étudiants de l’Institut Pratique de Journalisme (IPJ) (catégorie espoirs).

Contact (uniquement par mail) :
Stephen Bunard / Aurélia Hillaire
Mail : contact(nospam)@ajefrance.com > supprimer (nospam) en nous écrivant.

L’AEJ c’est quoi ? L’Association des journalistes européens est née en 1961. Elle réunit des journalistes convaincus de la nécessité de l’intégration européenne sur une base démocratique. Avec plus d’un millier de membres répartis dans toute l’Europe, l’AEJ (Association of european journalists) peut-être considérée comme le plus grand club de journalistes d’Europe. Dotée du statut d’ONG, elle est reconnue par le Conseil de l’Europe et par l’Unesco. La section française a renouvelé son bureau en mai 2004, impulsant un nouveau départ et de nouvelles activités : actions dans les écoles de journalisme, prix du journalisme européen, rencontres-débats réservées à la presse au CAPE, soirées-débats européens mensuels pour le grand public...
+ d’infos : www.ajefrance.com

Qui est Louise Weiss ? Louise Weiss (1893-1983). Journaliste, écrivaine, européenne et féministe, elle a épousé tous les combats du XXe siècle. Elle crée une revue de politique internationale « L'Europe Nouvelle », qu’elle dirige entre 1920 et 1934, tout en effectuant de nombreux voyages pour assister aux grandes conférences internationales et pour étudier les nouveaux pays nés du découpage de l'Europe. Dans sa revue, elle soutient les voies nouvelles explorées par certains milieux politiques et intellectuels pour réconcilier les pays européens et empêcher une nouvelle guerre : l'arbitrage et la coopération entre les États par l'intermédiaire de la Société des Nations, le rapprochement franco-allemand, le désarmement et les projets d'union européenne. Entre 1918 et 1939, elle a oeuvré pour des projets pionniers en faveur de la paix (rapprochement franco-allemand, premiers projets d'union européenne et vote des Françaises).

Photo © DR : remise du prix à Bruxelles en 2007, de gauche à droite : Régis Verley, président AJE France, Véronique Auger, journaliste à France 3 et présidente du jury, M. Jouyet, secrétaire d'état aux AE.

Partager cet article

Repost 0
Published by Stephen BUNARD - dans Actualités & coulisses
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche