Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 18:38
L’ESPACE A CORPS ET A CRIS

L’éblouissante création de la compagnie Nofit State Circus, originaire du Pays de Galles, a été programmée au Printemps des Comédiens plus d’une semaine sous un étrange chapiteau. Mais cela n’est rien, le plus troublant, c’est une fois dedans.

En vingt ans, la compagnie Nofit State Circus s’est taillée une réputation dans l’univers du cirque contemporain. Et dans cette œuvre surnommée « Tabù, à l’orée du monde sauvage », entendez par là une question de tabou, le spectateur est debout participant de facto à la création. Tels des oiseaux se livrant à des sauts excentriques au sein d’une immense volière, les membres de la compagnie ont fait leur show au beau milieu d’un public égaré. Si déjà, dans un précédent spectacle intitulé ImMortal, la mise en scène de l’italienne Firenza Guidi et le travail de la compagnie avaient surpris par une pratique rare des arts du cirque, Tabù plonge encore dans un univers fantastique. La question ici posée étant de s’interroger sur l’attirance de la nature humaine pour le côté obscur des choses. Autant dire d’emblée que Tabù entend par là montrer son coté sombre.


Pourtant c’est la tête dans les étoiles qu’il impose à chacun de trouver son chemin, son spectacle. Cet insolite ballet aérien, véritable météorite, en a surpris plus d’un tant il excelle dans le mélange des genres. De ses oiseaux enfermés sous chapiteau se dégagent une énergie subtile et rocambolesque, un humour criard affublé de culbutes palpitantes. Marchant sur un fil, pendus à une corde, les artistes intègrent l’espace tous azimuts renversant leurs corps cul par-dessus tête. Mêlant à merveille le yin et le yang, le doux et le cruel, l’agréable et le dissonant, dans les airs comme ausol, les acrobaties sont tantôt graves et viriles, tantôt souples et fragiles. Tandis que des musiciens plantés sur scène lâchent des sons à pleine bouche, les chorégraphies semblent toujours visiter un nouveau genre tour à tour baroque, muet, théâtral, fou ou surréaliste. A l’insolite des tableaux s’ajoute un chaos aérien quasi volcanique, sans chute et sans façon.

Un spectacle total

Une voltige au trapèze volant qui déchire, des duos emplis de poésie, un règne aérien féminin, avec en prime ce parfum effronté qui fait du naïf un esclave : voilà qui sait s’imposer à la vue. Et ce sens est ici captivé, saisi, figé par un dédale de sauts et de postures dont il cherche à saisir la véritable portée. Mais à quoi bon vouloir donner une conscience à ce qui soulève le cœur, procure du plaisir, ébranle les sens. L’univers du cirque est ici fantasmé dans une débauche de cris et de corps. Ces numéros sont d’une belle facture et ne négligent pas l’apparence. C’est peut-être encore ce contraste entre le raffinement des costumes et le coté sauvage ou primitif de l’être qui a tant subjugué. Quoi qu’on en dise, c’est une sacrée performance. 

Christelle ZAMORA (Montpellier)

Tabù
Au Printemps des Comédiens
Du 11 au 21 juin 2008
Tel : 04.67.63.66.66
 
Auteur et mise en scène : Firenza Guidi
Musique/ Composition : Peter Reynolds
Les musiciens : Immortal Orchestra
Les artistes :
Howie Morley, Barnz Munn,
Lyn Routledge, Shaena Brandel,
Simon Darling, Bryony Black,
Jaakko Tenhenun, Zoe Munn, Marco Fiera, Gareth Bailey, Katarina Rosen, Kate Thomas, Johan Bodin, Freya Watson, Kevin McIntosh,
Marcella Manzilli, Natalia Fandino
Responsable travail au sol : Marco Fiera
Responsable du site : Tim Adam
Producteur et directeur de tournées : Tom Rack
Coproducteur : Ali Williams
Production : Nofitstate© avec le soutien de l’Arts Councils
of England and Wales

Partager cet article

Repost 0
Published by Christelle ZAMORA - dans En Région 2007-08
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche