Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

10 mars 2006 5 10 /03 /mars /2006 23:02

LE FESTIVAL D’AVIGNON EST-IL SOLIDAIRE
DU MOUVEMENT DES INTERMITTENTS ?

Après la nomination début 2005 de Louis Schweitzer en tant que président du Festival d’Avignon « in », déjà président du Medef international et président du conseil d’administration de Renault (échéance 2009) ;

Après la mise en œuvre de la directive Bolkestein lors du Festival 2005, avec l’embauche de nos amis salariés polonais, pour en réduire le coût financier ;

Après les guerres intestines du Festival off (pouvoir et argent) en janvier 2006 qui mettent au grand jour le peu d’intérêt que ce festival porte à l’avenir catastrophique des professionnels du spectacle vivant ;

Après que le Festival d’Avignon « in » a organisé sa conférence de presse sous un étroit contrôle policier en civil, police des RG, de la BAC et police municipale, qui n’ont pas hésité une seule seconde à employer la force contre nous ;

Après les déclarations des deux codirecteurs du Festival « in », qui refusent, suite à une occupation, de transmettre à Jean-Louis Debré un fax lui demandant de placer d’urgence la proposition de loi parlementaire dans sa propre niche afin d’abroger une bonne fois pour toutes ce protocole du 26 juin 2003 ;

Nous, administrateurs, artistes et techniciens du spectacle, qui sommes mobilisés aujourd’hui 8 mars 2006 pour stopper la désastreuse politique sociale et culturelle de nos décideurs institutionnels ;

Nous qui sommes en lutte depuis plus de trois ans ;

Nous qui exigeons de nouveaux droits sociaux collectifs ;

Nous qui avons analysé et fait des propositions et expertise ;

Nous qui avons mené des actions ;

Nous qui sommes exclus d’un système d’assurance- chômage (30 000 personnes depuis juin 2003) ;

Nous qui voulons vivre de nos passions et métiers ;

Nous qui sommes de libres créateurs ;

Nous qui sommes les faiseurs de festivals ;

Nous qui sommes pour une culture sans exception ;

Nous qui sommes solidaires de tous les mouvements sociaux ;

Nous qui proposons une autre Europe sociale ;

Nous faisons ce constat : le plus grand festival de théâtre d’Europe n’est pas solidaire de la cause des intermittents du spectacle.

Nous appelons tous les intermittents à une nouvelle journée de mobilisation nationale.

Le vendredi 31 mars 2006 prochaine journée de négociations des partenaires sociaux.

À vos mails et téléphones…

Nos actions ne connaîtront de pause.

Ce que nous défendons, nous le défendons pour toutes et tous.

Recueilli par
Vincent CAMBIER

Source :
Collectif du 25-Février
4, rue des Escaliers-Saint-Anne 84000 Avignon
www.collectif25.com
collectif25@no-log.org
06 89 30 74 90 – 06 68 62 23 21

Partager cet article

Repost 0
Published by Vincent Cambier - dans Actualités & coulisses
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche