Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

15 juillet 2008 2 15 /07 /juillet /2008 09:21

LES SECRETS DE LE GUILLERN

Circassien atypique, Johan Le Guillerm reprend actuellement « Secret », son spectacle de dompteur d’objets, sous chapiteau dans la cour du lycée Mistral. Ce savant poète (comme on dit savant fou) s’est créé un univers d’une implacable logique irrationnelle. Il en donne à voir les travaux expérimentaux.

Guidée par des vidéos explicatives, la visite de ce « cirque mental » réserve des surprises. La première est de taille. Il s’agit d’une motte herbeuse géante qui suit, mue par une mystérieuse énergie interne, un circuit établi par les déplacements inhérents à sa forme. En effet, frotter deux galets l’un contre l’autre finit par provoquer des usures, des déformations, lesquelles engendrent, lorsqu’on fait rouler la pierre, des itinéraires à géométrie variable, les « circumambulations », preuve que les objets peuvent avoir une sorte de mémoire du chemin. 

Le reste est à l’avenant. Voici des alphabets inédits. Ils s’élaborent à partir d’agencements multiples de segments d’une circonférence. D’autres se déclinent via la transformation plane d’un parcours dessiné ou gravé en trois dimensions sur des fruits. D’où des graphes singuliers, complémentaires. Ils donnent naissance à une bibliothèque consultable de livres en bois, manipulables, supports inépuisables en vue d’infinies combinaisons.

Les métamorphoses d’élastiques s’avèrent d’une sidérante simplicité, d’une inventivité perpétuelle. À partir du principe de la diffusion des virus et du désir de métamorphoser ce qu’on voit en autre chose sans modifier la matière du support, il suffit de prendre des élastiques très communs, de modifier leur géométrie apparente et d’obtenir alors une infinité de signes susceptibles d’inventer des mots, des phrases en langage purement visuel. 

L’incroyable est toujours vrai


Tel livre est infermable car on en tourne les pages sans jamais arriver à sa fin. Tel globe de verre reprend le reflet des lampes suspendues dans la pièce pour insérer des constellations à l’intérieur de ce qu’il contient. Des sphères tournent en tous sens dans des maquettes de cosmos pour petits et grands enfants en quête de ludique. Des musiques se déclenchent au passage des visiteurs. Des pommes de pin ont dessiné des poèmes. Sans oublier cet échafaudage de planches à la Kawamata, semblable à celui qui défie les lois de l’équilibre dans « Secret ».

Entrez, entrez, mesdames, messieurs, le spectacle est permanent, le spectacle est continuel. Faites-y vos propres numéros de poètes des choses ! faites-y votre cirque intérieur ! Vous voici devenus des nomades de l’imaginaire.

Michel VOITURIER



Monstration & La Motte
Création : Johann Le Guillerm
Créations sonores : Mathieu Werchowski, Guy Alaguin
Lumières : Hervé Gary
Vidéos : Stéphane Metge

À la Miroiterie, 3 route de Lyon, de 10 à 19h jusqu’au 26 juillet.

Du 12 au 20 décembre 2008 à l’Entre-Fort de Furies (Châlons-en-Champagne) ; du 3 au 23 octobre 2009 au cirque Jules Verne (Amiens)


Photo © ………………………………………………
 


Partager cet article

Repost 0
Published by Michel VOITURIER - dans Festival In 2008
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche