Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

15 juillet 2008 2 15 /07 /juillet /2008 09:42
EN PARLER SANS TABOU

Dans La Chose, Titus accompagné en scène par son acolyte accordéoniste dépeint nos tracas avec le sexe grâce à un florilège de petites scènes, plaçant le spectacle à la frontière du théâtre et du conte.

Nos « petits arrangements avec la sexualité » comme est sous-titrée la pièce nous sont révélés par une série de situations et de personnages hauts en couleurs. Un peu caricaturaux, ils ne sont jamais vulgaires. Seulement très drôles. De l’enfant qui découvre ses parents en train de faire la chose et entend tuer la bête velue, au rêve érotique de la dame chrétienne de la rue des Lilas, en passant par la confession de la fille facile qui ne le fait que pour rendre heureux, ou bien le mythe du Petit Chaperon Rouge revisité de façon moderne, on assiste à une série de « sketchs » plus amusants et touchants les uns que les autres. C’est la grande force du spectacle que de marcher sur le fil de ce thème difficile à aborder sans jamais tomber dans le graveleux.


Tendresse et poésie

Titus trouve des instants qui font mouche et porte sur ses personnages un regard tendre et amusé. Ces individus dépassés par leur sexualité sont sublimés par ses talents d’imitation et la manière dont ses yeux s’illuminent ou que ses traits se tordent lorsqu’il aborde un nouveau personnage. Passant du murmure de la confidence au cri de la jouissance, il est irréprochable dans tous les registres.

Gérard Baraton  ponctue le spectacle avec les notes d’accordéon et lui donne un charme très parisien. L’espace de la scène tout entier est habité par Titus qui se meut d’en endroit à un autre, utilisant le seul objet, un pouf rouge, qu’il transforme en un accessoire protéiforme. Une mise en scène sobre et inventive qui sert d’écrin au trépident Titus qui nous régale d’un texte fantasque et pétillant.

Anne CLAUSSE


La Chose
Interprètes : Gérard Baraton, Titus
Direction d'acteurs : Philippe Nicolle
Complices : Yannick Jaulin, Pépito Mateo, michel geslin
Lumières : philippe Bosselut
Costumes : pascale robin

MANUFACTURE, 2 rue des écoles, du 8 au 26 juillet
relâche les 11, 13, 15, 17, 19, 21, 23, 25 juillet
durée : 01h10
tarif : 15€
tarif carte off : 11€

Avis des spectateurs :

« Emouvant et poétique, il y a de la tendresse pour les personnages »
Marie, 65 ans

« Un spectacle plaisant et souvent drôle. Très bien interprété avec beaucoup d’allant »
Michel, 66ans

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne CLAUSSE - dans Festival Off 2008
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche