Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

15 juillet 2008 2 15 /07 /juillet /2008 09:45

AU FIL DES CONTES

« Pleurer de rire c’est semer des contes ». Ainsi commence le spectacle de Akonio Dolo, vraie légende vivante du conte africain. Il va une heure durant captiver un public qui, quel que soit son âge, ne pourra que rire aux éclats. Les contes ont été bien semés.

Nous voilà dès les premiers instants plongés en Afrique, envoûtés par Akonio Dolo qui distille ses histoires en oscillant entre le vieux sage et l’enfant malicieux. Ce qui est sûr, c’est qu’il sait jouer de son corps, de sa voix et de ses expressions. Ses yeux s’animent au gré des récits. Ils deviennent effrayants comme ceux du lion et la minute d’après enjôleurs comme ceux de la girafe. Chaque personnage incarné, qu’il soit humain, animal ou même imaginaire, nous paraît prêt à bondir ou à onduler sur scène.

Les contes sont modulés par les percussions africaines, qui recréent non seulement l’atmosphère mais permettent de rythmer les histoires, de faire sentir le danger ou bien de recréer le bruit des animaux. On est comme dans un charme, transportés un peu plus chaque minute dans un monde ou le merveilleux côtoie l’inquiétant et le burlesque.

Du conte pour tous

Si au premier abord le conte paraît être dénué de sens, il recèle toujours une morale qui se dévoile à la fin et le rend intéressant pour tout public. «Loin de déclarer les notions de bien ou de mal, les contes enseignent, à travers le cheminement d’un personnage considéré comme héros, comment triompher des obstacles, et par là même , ils deviennent un aliment pour le cœur ».

Subjugués par les paroles comme par les sons, on voit l’heure passer comme un enchantement duquel on aimerait ne jamais sortir.

Anne CLAUSSE

© Dogon Théâtre

Zinimo Zinimo Zi
Interprète : Akonio DOLO

Alibi, 27 rue des Teinturiers, Avignon, 10h30
du 10 juillet au 2 août
Durée : 01h00
Tarif : 13€
Tarif carte off : 9€
Tél. réservation : 04 90 86 11 33
En famille de 4 à 90 ans





Partager cet article

Repost 0
Published by Anne CLAUSSE - dans Festival Off 2008
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche