Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 10:18

UN ILLUSIONISTE DES TEMPS MODERNES

Fears est un petit bijou de  fantaisie et d’humour, qui nous entraîne dans le mental inquiet d’un célèbre violoniste, lequel entre chaque fois en scène avec l’appréhension de ses débuts.  On pénètre un monde fantasque par le seul biais du mime et des effets visuels.

Henri est un musicien célèbre, on le devine au fil de la pièce. On a pourtant du mal à le croire lorsqu’on le voit entrer sur scène, enchaîner les maladresses comme pétri de trac. Nous allons l’accompagner, au plus près de ses émotions, alors qu’il attend de faire son entrée.
Seul, enfermé dans sa petite loge, il perd pied et divague. Il entend des voix : celle de sa mère qui lui donne des conseils comme s’il était encore petit, celle du public qui le félicite en toutes les langues. Il a des hallucinations : il se voit saluer les spectateurs en caleçon et marcel blanc, ou bien encore danser le tango avec une femme imaginaire dont on ne voit que les escarpins roses. Il s’étouffe, s’éclabousse, enchaîne les gaffes. En bref, c’est pour lui un supplice et pour le public un régal.


Feu d’artifice

Ces fantasmes qui l’envahissent surgissent grâce à une multitude d’effets spéciaux. Des objets apparaissent et disparaissent comme par magie, une porte marque la frontière entre plusieurs mondes. On est pris dans un univers de représentation(s) et on ne sait plus démêler le rêve de la réalité.
Manu Kouprit, incarne Henry le violoniste. On jurerait que son personnage est né prestidigitateur avant d’être musicien, tant il est drôle dans sa maladresse et imaginatif dans son angoisse. Il signe aussi une mise en scène inventive, basée sur quelques effets visuels inattendus, et sur la portée synecdotique de certains accessoires.
Un peu parano, un peu excessif, un peu fou, un peu fragile, notre violoniste est tout ça à la fois. Il est aussi, et surtout, un virtuose de l’illusion.

Anne CLAUSSE


Fears, au Théâtre des lucioles à 10h30 relâche le 21 juillet
Interprète : Manu KROUPIT
Téléphone réservation : 0490140551

Photo © Pascal François

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne CLAUSSE - dans Festival Off 2008
commenter cet article

commentaires

GORGE Geneviève 19/07/2008 13:45

Pour avoir vu trois fois le spectacle, j'ai été enchantée à chaque représentation, cet artiste est inimitable, c'est un artiste à part entière qui sait tout faire, chanter, danser, mimer, fantasmer, rire,illusionner, je suis fan de KROUPIT, et j'espère que le festival d'Avignon lui portera chance !!!

Chronique Fraîche