Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

26 juillet 2008 6 26 /07 /juillet /2008 11:34
LA LEÇON DE JEUNESSE DES MARIONNETTES SÉNILES

Une bande de vieillards fait des galipettes de jeunots pour le plus grand plaisir des gamins et de leurs parents. Comme quoi être marionnette vaut bien une cure de jouvence.

Ce qu’il y a de formidable avec les marionnettes, c’est que, dès qu’elles sont en mouvement, sous les doigts de leurs manipulateurs, elles deviennent véritablement des créatures vivantes. Et lorsqu’il s’agit des vieillards grandeur nature du Tof Théâtre, l’effet est garanti. D’autant plus, d’ailleurs, que les servants qui les animent et les guident conservent un visage impassible alors même que le faciès de leur pantin est éminemment expressif.

Le spectacle se compose d’une enfilade de sketches comiques sans lien véritable entre eux. La qualité essentielle de la troupe réside dans l’intégration totale des personnages à la représentation. À tel point que les marionnettes s’occupent parfois de la console d’éclairage pour les effets lumineux.  Ou que leur aînée se maquille devant le public. Ou que les trois coups sont frappés par un pépé préposé à la régie.

Tous âges confondus

Cette panoplie de douairières et de patriarches en réminiscence de leurs blagues d’écoliers se délectent à jouer les potaches facétieux. De là un des ressorts du comique de cette prestation : le contraste entre l’entrain juvénile à concevoir des farces et le rappel cyclique des méfaits du grand âge sur la souplesse du corps.

Arthrose, rhumatismes, essoufflement, petits malaises cardiaques n’entravent en rien le groupe ni de se frotti-frotter au cours d’une lambada échevelée, ni de se déchaîner lors d’un final rock and roll sur la musique allègre d’un célébrissime morceau de Bill Halley.

Le divertissement est de qualité. Il se révèle pétri de tendresse et de joie de vivre. Il n’est avare que de paroles tant il est généreux en gags, si bien que le spectateur sort du chapiteau avec du plaisir et de l’optimisme plein la tête.

Michel VOITURIER


Dans l’espace Villeneuve en Scène, sous chapiteau, à 18H30 jusqu’au 20 juillet (04 90 26 07 40)

Le grand Retour
Interprètes : Isabelle Darras, Madeleine Guévart, Alain Moreau, Dorothée Schoonooghe, Zabou Thelen
Conception, mise en scène, scénographie : Alain Moreau
Marionnettes : Alain Moreau

Production : Tof Théâtre

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel VOITURIER - dans Festival Off 2008
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche