Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

28 juillet 2008 1 28 /07 /juillet /2008 11:34
LA COKE ET LES POULES

Nature Morte dans un Fossé explore les bas-fonds d’une petite ville d’Italie. Dialogues percutants, répliques croustillantes et interprétation survitaminée sont au programme de ce polar digne de Série Noire.

De retour d’une soirée décevante, Boy, un jeune homme ordinaire découvre le corps d’une femme en bord de route : « J’ai un ticket avec un cadavre », déclare-t-il, moitié satisfait, moitié effrayé. Boy donne ainsi le ton de la pièce, humour noir et décalages constants. La Nature morte en question, celle que toute une petite ville d’Italie va se mettre à rechercher, c’est Elsa Orlando, fille de bonne famille aux relations un peu douteuses.
Courageuse, la petite troupe de sept comédiens de DRAO va se charger d’incarner à elle seule tous les personnages que le jeune dramaturge Italien Fausto Paravidino a bien voulu croquer. Prostituées, macs, michetons, dealers, drogués, flics et « flicaillons » se côtoient dans une enquête menée cheveux au vent par un policier au physique de Rod Stewart et à la gestuelle d’un Johnny Depp énervé.

Que retenir de cette pièce sinon son efficacité redoutable et la hargne des comédiens ? Inventive en diable, la petite troupe remplit l’espace scénique, souvent vide, de son énergie sans mesure et des mots crus de Paravidino. La gestuelle des comédiens, à la fois réaliste et exagérée, donne dans sa profusion un rendu burlesque qui, après avoir dérouté un instant, épouse avec harmonie la violence tragi-comique d’un texte dans lequel chaque relation interpersonnelle est marquée du sceau de la violence.

L’intrigue de Nature Morte dans un Fossé est relativement simple et les ficelles utilisées par Paravidino sont celles de tout polar, mais l’intérêt de cette pièce est moins dans sa résolution aux accents de tragédie grecque que son développement, l’occasion pour l’auteur et les comédiens d’une débauche de portraits tour à tour grotesques (l’excellent dealer survolté) et poignants (la prostituée des pays de l’Est). La réussite de cette pièce tient au talent évident des comédiens-metteurs en scène et surtout de leur compréhension d’un texte qui ne pouvait être joué que de cette façon : comme un immense cri de colère.

   
Morgan LE MOULLAC

Nature Morte dans un Fossé De Fausto Paravidino
Au Théâtre du Petit Louvre 20h35, relâches les 21 et 28 juillet (04 90 86 04 24)
Mise en scène et interprétation du collectif DRAO : Stéphane Facco, Thomas Matalou, Benoît Mochot, Gilles Nicolas, Sandy Ouvrier, Maïa Sandoz, Fatima Soualhia-Manet
Scénographie et costumes de Catherine Cosme
Lumières de Anne Vaglio
Son de Xavier Jacquot
Maquillages de Solweig Martz
Travail du mouvement de Gilles Nicolas

Photo © DR

Partager cet article

Repost 0
Published by Morgan LE MOULLAC - dans Festival Off 2008
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche