Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

30 juillet 2008 3 30 /07 /juillet /2008 18:11
CHRONIQUES D'UNE DESINTEGRATION

Monologue ou soliloque? Un chômeur parle crûment du chômage et de l'exclusion. Avec talent et finesse, Vincent le Bodo donne corps au verbe fort de Yoland Simon, offrant ainsi un puissant porte-voix à des milliers d'exclus du système.

Le 25 février 1981, licencié de son entreprise, Serge K. était retrouvé mort de faim et de froid dans un hangar. Chute Libre, c'est une tentative de sortir cette mort affligeante de l'indifférence. Serge, dans son abri de fortune se remémore, avec souffrance et nostalgie, son histoire, ses souvenirs, son emploi, sa chute...



Un touchant voyage vers nulle part


Ses paroles sur scène, c'est le fil noueux de sa pensée qui se déroule. Rabâchage frénétique, déferlement de mots, répétition de sons et d'idées: ce texte étrange frôle l'écriture automatique. Une force pour l'histoire et le message qu'elle véhicule ! Slogans, phrases toute faites, description longue et minutieuse d'objets usuels: le chômeur, privé de tout, nous résume une société consumériste, où l'exclusion réside dans une perte du pouvoir d'achat, un monde dont il se détache malgré lui. Ce n'est ni un exposé, ni un plaidoyer qui est récité face à nous, c'est le cerveau d'un homme désœuvré qui est mis à nu.

Le rythme est soutenu, les mots choquent et s'entrechoquent à toute allure. Le public s'accroche au train cahotant et bousculant des idées. Qu'il soit goguenard ou mélancolique, Vincent Le Bodo  incarne avec beaucoup de justesse un Serge K. émouvant.

La scénographie, minimale, s'efface pour laisser place au monde imaginaire que tente de nous figurer le comédien. D'un vieux bar à son ancienne chambre, nous découvrons ce qui fût le quotidien regretté du disparu. C'est une plongée en apnée dans l'univers des années 80: récession économique et désespoir du monde ouvrier sur fond de rock et de chansons populaires... Ce spectacle, profondément humain, trouble le public par sa justesse et sa sincérité.

Sébastien COTTE

Les réactions du public:

«  Le jeu autour du langage est vraiment très intéressant; Le jeu du comédien est, quant à lui, impeccable. C'est émouvant et bouleversant, en un mot : superbe. »
Jean-Noël, 46 ans, Informaticien

Chute Libre de Yoland Simon
Mise en scène: Matthieu Simon
Avec: Vincent Le Bodo

Théâtre du Vieux Balancier 2 rue d'Amphoux 84000 Avignon à 14h
Réservation: 0490824191


Partager cet article

Repost 0
Published by Sébastien COTTE - dans Festival Off 2008
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche