Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

4 août 2008 1 04 /08 /août /2008 01:23
CREER POUR VIVRE

Les Trois vies de Jane Austen est un spectacle porté par la mise en scène accorte de Lesley Chatterley et surtout par ses deux interprètes, rayonnantes et passionnées. Une belle dose de romantisme.

France, 2008. Rebecca, une jeune restauratrice de tableaux est à un tournant de sa vie : son père est décédé quelques jours plus tôt et son petit-ami la presse pour qu’elle accepte d’exposer les tableaux qu’elle a elle-même peint.  Angleterre, 1808. Jane Austen, jeune femme cultivée, est à un tournant de sa vie : après avoir flirté durant quelques bals avec un jeune irlandais nommé Tom Lefroy, elle attend pour bientôt une demande en mariage.



Les trois vies de Jane Austen est une très belle pièce, inspirée par la vie et l’œuvre de celle qui deviendra l’une des plus grande romancières de l’Angleterre. Ses ouvrages, et surtout « Orgueil et Préjugés » et « Raison et Sentiments » furent inspirés par sa propre vie et notamment son unique et grande déception amoureuse que fut Tom Lefroy. A partir de la découverte par Rebecca d’une lettre signée « J. A » adressée à Tom Lefroy, Les Trois vies de Jane Austen proposent de montrer le lien intime unissant cette déception amoureuse et la naissance d’une vocation artistique couronnée de succès.

La mise en scène de Lesley Chatterley est sobre, claire et profondément romantique. L’espace scénique est divisé en deux, à gauche le passé et à droite le présent. Au milieu, deux portes battantes dorées conduisant à un hors-scène qui peut tout aussi bien être la salle de bal que les fantasmes de l’anglaise. Cette distinction claire au début sera progressivement brouillée, chaque temporalité s’interpénétrant tour à tour, à mesure que l’enquête menée par Rebecca sur l’origine de la lettre avance. L’élégance de la mise en scène de Lesley Chatterley a surtout l’avantage de mettre en évidence la fraîcheur et la grâce de ses deux interprètes. Elodie Sörensen en Rebecca est touchante et fragile tandis que Celine Devalan en Jane Austen est confondante de crédibilité.

Morgan LE MOULLAC

Les Trois vies de Jane Austen
Théâtre du Bourg-Neuf les jours pairs jusqu’au 2 août, 04 90 85 17 90
Ecrit par Lesley Chatterley, Elodie Sörensen et Celine Devalan
Mise en scène de Lesley Chatterley
Avec : Elodie Sörensen et Celine Devalan

Partager cet article

Repost 0
Published by Morgan LE MOULLAC - dans Festival Off 2008
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche