Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 13:44
D'abord ce fut la surprise, pour beaucoup, quand il y a quelques jours, on apprenait une tentative d'OPA de la Comédie Française sur la Maison de la Culture de Seine Saint-Denis (la MC93). Le premier visé, le patron de la MC93 Patrick Sommier, découvrait à son insu les intentions interventionnistes de l'administrateur de la Comédie Française, Muriel Mayette, en son théâtre. Puis l'affaire prenait plusieurs virages. Notamment, la caution apportée dès ledébut par la Ministre de la Culture, Christine Albanel, pour favoriser le rapprochement entre ces deux grandes institutions théâtrales. Ou encore ce coup de théâtre provoqué par une grande partie des comédiens du Français emmenés par Denis Podalydès déclarant « nous n'irons pas à Bobigny... ».

Qu'en est-il aujourd'hui?
Muriel Mayette et Patrick Sommier se sont rencontrés ce mardi 14 octobre au ministère de la Culture où il leur a été demandé d'engager une réflexion « sur une collaboration à l’horizon de la saison 2011/2012 ».

Selon le communiqué du ministère, « les responsables de ces deux structures se sont accordés sur les modalités de travail suivantes. La place importante de la MC93 dans le panorama culturel français a été réaffirmée. L‘existence, le statut, l’identité, l’équipe ainsi que les ambitions artistiques de la MC93 ne sont en effet nullement remis en cause.La MC93 entend développer un travail théâtral original dans deux directions : d'une part l’international –à travers notamment le festival Standard Idéal- d'autre part les grandes équipes artistiques françaises. Elle est donc à la recherche de nouveaux partenariats. »

De son côté, « la Comédie-Française souhaite élargir son répertoire et son public et développer des échanges artistiques avec d’autres grandes troupes également françaises et étrangères. Ceci ne peut se faire sans le concours d’un grand théâtre doté de tous les équipements nécessaires. La Comédie-Française et la MC93 sont donc des partenaires pouvant mettre en commun des savoir-faire et une expérience complémentaires. » Et de conclure : « Cette collaboration future mérite le temps de la concertation et le soutien de l’État et des collectivités territoriales qui financent ces deux institutions. »

Autrement dit, donnons du temps au temps, mettons le dossier au frais, etc. Pas d'enterrement, mais... Tellement de choses peuvent encore arriver. Reste que ce dossier est beaucoup plus politique qu'il n'y paraît. Et qu'en l'état, certains responsables aimeraient bien voir tomber la forte tête qu'est Patrick Sommier.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre BOURCIER - dans Actualités & coulisses
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche