Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 11:02
EN BANLIEUE CHEZ LES CH’TIS

Autrefois, le terme « banlieue » désignait les lieux où l’on bannissait hors la ville ceux qui n’avaient pas respecté la loi. Aujourd’hui, on sait ce qu’il en est. Rachid Bouali, qui a grandi dans la cité de la Lionderie à Roubaix-Hem, veut en donner une image autre que celle véhiculée par les médias.


Seul en scène, Rachid Bouali raconte. Il aligne les portraits choisis des voisins, de la famille. Il décrit les relations amicales ou houleuses entre citoyens venus d’horizons très opposés. Il dresse l’état des lieux d’un quartier où l’on vit. Il s’aventure dans le quotidien des citoyens lambda qui ressemblent finalement à tout le monde, donc à chacun.


Il est guidé par Stéphane Verrue qui a profité de la maîtrise corporelle de l’interprète pour l’amener à des gestes nets, précis, calculés, efficaces. Rien de superflu dans le travail des mains, la gestion des mimiques, les attitudes. Le corps parle avec parcimonie alors que le verbe est loquace. La conjonction des deux donne une harmonie capable de se passer de tout grossissement d’effets racoleurs. Dès lors, sous l’humour se révèle l’humain en ce qu’il a de touchant, en deçà de toute caricature, de tous ces excès montés en épingle par une dramatisation propre à l’audiovisuel ou à la presse people.

Des ziggourats aux HLM

Nous débarquons au sein de l’intimité des habitants dans ces HLM qui ont remplacé les célèbres « courées » du Nord et qui existent encore. Défilent Belkacem le jardinier généreux, Souad la Chaldéenne qui rêvait d’Amérique, Quinquin qui espère trouver un jour son père, Madame Pocherin la sédentaire, la famille Da Silva, Jessica la coiffeuse, Biloulou, Mimoun qui vend et revend toujours le même chien, Aziz le dealer, Darbish l’agneau devenu bélier, etc., etc…

Ils sont là. Ils vivent ou vivotent. Ils se chérissent ou s’engueulent. Ils suivent des préceptes religieux divergents ou ne croient pas. Ils grandissent, vieillissent, meurent. Ils travaillent, sont à la retraite ou inventent des combines pour survivre vaille que vaille, aux limites ou au-delà de la légalité. La violence s’avère parfois latente mais ne dégénère jamais.

Les liens qui se tissent sont de l’ordre du journalier, avec ses problèmes ordinaires, son poids sur l’existence de ceux qui sont moins nantis et plus exploités. Il y a des anecdotes hilarantes ; il y a des événements dramatiques ; il y a des tensions et des solidarités. Il y a des révoltes et des contestations mais aussi un peu de fatalisme.

À mi-scène entre documentaire social et conte urbain, entre comédie à l’italienne et monologue d’humoriste, entre récit autobiographique et feuilleton satirique, « La Cité Babel » remet la vie normale au centre des préoccupations, sans dissimuler les difficultés, soulignant la vitalité des accointances de mitoyenneté entre des individus aux passés dissemblables et au présent similaire. Ce que Rachid relie à l’Histoire en intégrant les siennes entre les ziggourats antiques et les « barres » contemporaines pour une dégustation comme celle des bonbons acidulés des petits commerces du coin.

Michel VOITURIER (Bruxelles)

Texte : Rachid Bouali, Stéphane Verrue 
Mise en scène : Stéphane Verrue
Interprétation : Rachid Bouali 
Création sonore : Henri Demillecamp
Lumière : Nathalie Perrier
Durée : 1h20
Co-production : Cie La Langue Pendue ; Cie avec vue sur la mer (Arras) ; Centre des Arts du Récit en Isère (Saint Martin d’Hères)
En tournée : le 24 octobre 2008 au Centre culturel Les Roches (Rochefort) [B]; le 25 octobre en la Salle de l’Hôtel de Ville (Chapelle-lez-Herlaimont ) [B]; le 4 novembre au Centre culturel Fernand Léger (Avon) [F] ; le 7 novembre au Centre culturel (Avion) [F] ; le 20 novembre en la salle Le Quai des Arts (Vibraye) [F] ; le 21 novembre, Salle polyvalente (Ruaudin) [F] ; le 22 novembre, Salle du temps libre (Ferce) [F] ; le 28 novembre au Festival « Ça conte » (Créteil) [F] ; le 13 décembre au Festival Tissé Métissé (Nantes) [F] ; le 14 mars 2009 au Centre culturel (Avion) [F]  ; les 20 mars à Soisson [F]  ; le 27 mars au Palais du Littoral (Grande Synthe) [F] ; le 3 avril à Laval [F]  ; le 12 mai en l’Espace Rony Coutteure (Grenay) [F] ; les 14 et 15 mai au Théâtre de l’Echandole (Yverdon) [CH] ; le 16 mai au CCI (Saint-Imier) [CH] ; le 17 mai au CPO (Lausanne) [CH]

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel VOITURIER - dans En Europe 2008-09
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche