Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 20:34
UNE JOURNEE PARTICULIÈRE… ENTRE VOISINS.

Faut-il aimer son voisin et comment ? Tel pourrait être le questionnement de cette pièce, une tragédie franchement rigolote.


Unité de temps, de lieu, d'action… et d'interprétation. Odile Matthieu + Thierry de Coster = un couple d'humoristes qui s'attaque maintenant à la convivialité, notion très mode mais difficile à appliquer au quotidien. Après la famille, c'est aux locataires d'un petit immeuble qu'ils s'en prennent, avec une justesse de ton à la fois acide et tendre.


En véritables acrobates du jeu, ils ne font pas que sauter constamment de l'un à l'autre de leurs personnages dans un rythme étourdissant et grâce à d'excellents enchaînements.  Ils ont inventé une histoire, avec un enjeu qui fouille plus profondément qu'il n'y paraît dans la nature humaine.

Cette "comédie de mœurs" est située dans un immeuble bruxellois dont ils sont, tour à tour et à deux, tous les habitants. Ceux de l'épicerie du rez-de-chaussée, Martine Bogrobol et son gamin Lulu, le couple de petits vieux du 1er étage, les tout neufs locataires (eurocrates ?) du 2ème: Ludmilla Von Strudel et son inquiétant compagnon Fabrice de Petanges, l'artiste paumé des mansardes du 3ème et sa fillette Jade, ainsi que leur propriétaire : M. Vandenbucht.

De l'eau dans le gaz à tous les étages !

Un message en forme d'énigme va déclencher une série de "querelles de voisinage" qui iront en s'amplifiant jusqu'à frôler le(s) drame(s), alors qu'on rit, tout le temps. Avec des boîtes de carton et des bouts de ficelles mais un solide environnement musical et sonore, le metteur en scène Vincent Raoult a réussi à rendre présent un immeuble de trois étages sur un plateau tout en largeur.

Comédiens-mimes caméléons et metteur en scène magicien ont déployé leur inventivité pour un spectacle tous publics. Par bonheur, pas d'étiquette ni de rangement dans la catégorie humour pour cette comédie qui n'en manque pas (il est de qualité supérieure). Contrairement aux créations de beaucoup de "comiques", on pourrait très bien imaginer cette pièce sans leurs créateurs, avec autant de comédiens que de personnages.

On en conclura que ce nouveau spectacle de nos duettistes humoristes s'inscrit dans le registre du bon divertissement. Loin des rires gras et de la gaîté facile, une réelle connivence s'installe avec les petites gens, un petit peu lâches, un petit peu veules, mais si sympathiques en fin de compte, dont nous vivons un jour marquant de leur petite vie…

Suzane VANINA (Bruxelles)

Aux Riches-Claires , 24 rue des Riches-Claires à Bruxelles du  21 octobre au 8 novembre 2008 (Tél : 00 32(0)2.548.25.80  ou www.lesrichesclaires.be

Charges Comprises
Texte, interprétation: Thierry de Coster, Odile Matthieu
Mise en scène : Vincent Raoult assisté de Marie-Bénédicte Baudin
Scénographie, costumes : Marie-Bénédicte Baudin
Lumière : Remon Fromont
Illustration sonore : Pierre Ducaju – Studio 43 

Co-Production : SOKAN/Les Riches Claires

Photos ©  Jean-Jacques De Neyer - Allain Trellu
 




Partager cet article

Repost 0
Published by Suzane VANINA - dans En Europe 2008-09
commenter cet article

commentaires

pasca 31/10/2008 21:06

salut, c'est la slameuse rurale.n'hésitez pas à visiter mon blog.à bientot et bon week end.

Chronique Fraîche