Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 14:57
UN PORTRAIT PLUS COMPLET D'ANNE FRANK

La jeune juive Anne Frank a tenu un journal intime dès 1942  jusqu'à ce que, le 4 août 44, elle soit, avec les siens, extirpée de sa cache, déportée, exécutée dans un camp nazi. Une pièce tirée de ce journal circula beaucoup naguère et fut matière à moult débats. Dans cette nouvelle approche, ses paroles restent d'actualité.

Françoise Berlanger et Richard Kalisz ont revisité le texte initial et l'ont enrichi d'autres documents dont certains restés inédits. Le père voulant laisser une image idéalisée de sa fille a donc oublié certains passages traitant d'envies amoureuses, sexuelles, de tiraillements mère-fille ainsi qu'entre les huit malheureux clandestins. Leur réhabilitation ne rend que plus tragique le sort de ces personnes, perçues davantage proches de nous.



Feuilleter le journal intime d'une adolescente comme les autres…
Qui dit journal intime dit pensées secrètes, aveux faits à un confident de papier. C'est dans cette optique qu'il faut entendre les intentions des adaptateurs. Les membres de la petite communauté, ne seront qu'évoqués à travers les yeux d'une gosse de 12 ans que les épreuves auront mûri.
Deux ans d'une vie d'enfant caché, mise entre parenthèses, mais à l'écoute des bruits du monde extérieur : bombardements ou nouvelles de Radio-Londres. La simplicité est de mise. Un mobilier restreint : un tableau-écran, des craies, un stylo, quelques chaises et tables d'une classe - comme celle dont la petite Anne a la nostalgie - tout cela fait de nous des spectateurs impliqués et détachés de tout contexte trop théâtral. Sobriété dans l'emploi de projections ponctuelles de séquences de reportage dues à Marian Handwerker. Richard Kalisz est allé enquêter dans plusieurs écoles de Bruxelles. Il y a rencontré des adolescents en leur demandant de choisir une lettre parmi celles d'Anne Franck, de la lire, et de commenter ce choix. Une même proposition sera faite à la fin du spectacle à un jeune spectateur différent chaque soir.


Les deux acteurs se sont voulus uniquement médiateurs entre absents et vivants, entre générations : celle qui a vécu l'holocauste, celle qui prête sa jeune présence à une voix faite de révolte et de volonté de vivre. Inutile est cependant le moment d'une mise au nu littérale de son corps de femme, qui vient déforcer un propos tout de retenue qui n'entend pas incarner la personne historique Anne Frank.

 Au-delà de l'histoire, grande et petite, il y a la découverte de l'adolescence et de ses émois. Réserve ou froideur de Richard Kalisz, on a l'impression d'une démonstration professorale plus que d'une création théâtrale en dépit du jeu très investi de Françoise Berlanger. Le devoir de mémoire est rendu ici de manière accessible à tous, presque à la façon du théâtre-action.

Suzane VANINA
(Bruxelles)

(d'après) Le journal d’Anne Frank
Texte : Anne Frank (Livre de Poche, 1986)
Adaptation : Richard Kalisz, Françoise Berlanger
Mise en scène : Richard Kalisz
Scénographie : Jean-François Dubois 
Interprétation : Françoise Berlanger, Richard Kalisz
Lumière : Laurent Kaye
Collaborations artistiques et cinématographiques : Marian Handwerker, Marie Hélène Ghiste, Roxane Lefebvre

Coproduction Théâtre Jacques Gueux/Théâtre de la Place des Martyrs
Du 24 septembre au 25 octobre 2008 au Théâtre de la Place des Martyrs (32(0)2.223.32.08 www.theatredesmartyrs.be)
En tournée : du 20.01 au 24.01.2009 au Centre culturel Jacques Franck  (32(0)2. 538.90.20)

Crédits photos : © Théâtre Jacques Gueux


Partager cet article

Repost 0
Published by Suzanne VANINA - dans En Europe 2008-09
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche