Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 10:30
CHORÉGRAPHIE POUR SOIRÉES CAMPING

Un quatuor danseur s’amuse à travailler le mouvement des membres et à traiter en dérision les ballets popularisés par les artistes de variétés. Résultat : la ringardise est portée à la hauteur de sa caricature.

Trois hommes, une femme se mettent à meubler des séquences en privilégiant chaque fois une partie du corps : bras, jambe, tête. Les mouvements s’additionnent, se codifient à mi-chemin entre mime, expression corporelle, signes non verbaux, danse.

Les situations se veulent proches du quotidien. Rien que des gestes, des attitudes relativement banals. Aucun mot – hormis ceux des chansons de la bande sonore – n’est prononcé. Seuls quelques rires nerveux, ironiques, méprisants ou faussement spontanés, ponctuent l’une ou l’autre réaction à des moments de malaises entre protagonistes.


Des prétextes puisés auprès du vécu le plus courant servent de trame : l’attente, la rencontre, la curiosité, la séduction, l’attirance, la répulsion, l’énervement, la détente… Les individualités se jaugent, s’efforcent de s’affirmer. Elles s’engluent dans le conformisme social, commercial, saisonnier, culturel.

Des décalages parfois esquissés, parfois appuyés créent la rupture qui nourrit l’humour. Les gags sont rarement lourds. Il y a donc davantage de sourires que de bruyants éclats d’hilarité. La volonté est manifeste de ne pas atteindre la perfection, de singer le stade de l’amateurisme naïvement persuadé qu’il est possible d’atteindre le niveau des professionnels. En cela, peut-être, y a-t-il quelque cruauté mais aussi une forme de lucidité à propos des poncifs médiatisés à outrance par les télés.

La découverte de cette compagnie new-yorkaise inconnue en Europe ne relève pas du chef d’œuvre absolu ; plutôt d’un intérêt tourné vers ce qui apparaît comme marginal aux États-Unis, preuve d’une certaine résistance aux impératifs de nivellement. La démarche s’enlise à certains moments par manque de renouvellement des signes. Heureusement les surprises étonnantes des dernières séquences viennent relancer l’aspect comédie parodiée.

Michel VOITURIER (Lille)

Programmé durant le festival Next 01 de l’eurométropole Lille-Valenciennes-Tournai-Courtrai les 24 et 25 novembre 2008 à la Rose des Vents de Villeneuve d’Ascq. (www.nextfestival.eu )

Poetics : a ballet brut
Mise en scène : Pavol Lisk, Kelly Copper
Distribution : Anne Gridley, Robert M. Johanson, Fletcher Liegerot, Zaxhaey Oberzan
Conception : Peter Nigrini
Lumières : Tim Cryan
Son : Kristin Worrall

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel VOITURIER - dans En Région 2008-09
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche