Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 16:20
COACHING ET COMMUNICATION DE L'HOMO POLITICUS

Lourde farce ou satire féroce, au choix, pénétrons dans les coulisses de l'exploit : une campagne électorale. Grâce à une sorte de show théâtralisé, avec documentaires, interviews et analyses fictifs, vous aurez des réponses à toutes les questions que vous brûliez de poser sans avoir jamais osé le demander…

Le spectacle part du postulat que la Belgique se trouve coupée en deux suite à une crise, un événement national subit. On pense bien sûr à "By bye Belgique", le faux JT de la RTBF, un gros succès qui suscita la polémique.


Le leadership d'une Flandre, devenue région indépendante à part entière, est convoité par un parti d'extrême droite, parti  nouveau qui a l'ambition de prendre le pouvoir par tous les moyens. Y compris celui de se choisir pour chef un candidat improbable, "un allochtone", "bronzé", au nom exotique, Mourade. Il faudra tout (mais tout !) lui apprendre, y compris la propre langue de cette patrie si chère.

Mais il présente un double atout : outre l'avantage d'être le frère d'un politicien déjà actif, il possède sa petite popularité… d'acteur, art utile pour devenir une personnalité publique, une gueule, qui aura du charisme et saura raconter une histoire, la sienne, si elle peut servir la Cause.

Cependant,  toucher en plein cœur le futur électeur-consommateur, est un autre art, qui doit s'apprendre, de même que celui de pratiquer sans faille une langue très particulière : la langue de bois. Nous suivrons toutes les étapes et les affres de son apprentissage et de sa montée vers le pouvoir, avec la tyrannie du coach déterminé, la tyrannie des sondages, les chantages du frère, la pression générale…jusqu'à ce que le sujet se rebelle et devienne ingérable.
 
Les coachs sont de plus en plus prisés dans le monde politique. De droite à gauche, on fait appel à eux pour que les leaders passent bien face aux médias de toutes sortes. Ils sont devenus indispensables. Tout est organisé par eux, et attitudes comme discours sont soigneusement répétés: poids des mots et choc de l'image séductrice de l'homme obligent.

Les attaques de l'adversaire sont à anticiper, avec la riposte possible la plus adéquate, celle qui marquera des points dans les sondages. Nous sommes sur le champ de bataille de la pub' avec son langage belliqueux : campagne, plan d'attaque, arme favorite, cible, et ce cri de guerre qu'est le slogan…On pourrait parler de marketing politique tant hommes et femmes politiques se vendent tels des produits.

Un bain dans la Flandre de l'extrême droite, simplement. Vraiment… ?


Les collectifs "Union Suspecte" et "Abattoir Fermé" poursuivent un même type de recherche, qualifiée souvent d'underground, hors des sentiers battus, sur le fond comme sur la forme de leurs projets. Si le premier, seul, avait créé "We People", sur la droitisation des jeunes dans les villes, c'est avec le second collectif qu'il en donne une suite en situant ce thème plus précisément en Flandre.

Tout en se concentrant sur ce qui s'y passe réellement ou pourrait s'y passer, le propos peut facilement être élargi non seulement à un parti d'extrême droite mais à d'autres partis de couleur différente (exemple supplémentaire de l'efficacité de "partir du local pour atteindre l'universel"…). On pourrait se demander si les acteurs n'ont pas tendance à grossir le trait : le coach en agité perpétuel, le politicien en arriviste aveugle, le "candidat-Premier" en niais trop complaisant avant son retournement de veste… Et puis, on songe à certains exemples pris dans la vraie vie et l'on se dit que, ma foi, il s'agirait peut-être bien là d'une comédie grinçante, mais réaliste…
 
Suzane VANINA (Bruxelles)


"They Eat People" (en néerlandais, surtitré en français)
Texte, mise en scène, interprétation : Zouzou Ben Chikha, Ruud Gielens, Joost Vandecasteele, Mourade Zeguendi
Lumière, vidéo : Ruud Gielens & Visal Creations
Animations spéciales : Wouter Sel
Son : Dimitri Joly

Au KVS Box les 16 et 17 décembre 2008, 20 h 30  (+32(0)2.210.11.12 -  www.kvs.be)
En tournée : voir les sites www.abattoirferme.bewww.unionsuspecte.be
 
Production: Union Suspecte (Gent)/Abattoir Fermé(Mechelen)/Kc Ona/CC Genk/Campo

Photos © Bart Grieten

Partager cet article

Repost 0
Published by Suzane VANINA - dans En Europe 2008-09
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche