Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 10:09

QUAND CLOUZOT RENCONTRE CLOUSEAU


Une enquête policière déjantée dans le milieu des trafiquants d’art avec pour toile de fond une soirée anniversaire qui vire au cauchemar, tel est le cocktail hilarant que propose ce spectacle à l’écriture alerte et défendu par des comédiens en grande forme. Du rire assuré, sans autre prétention que de divertir.

S’apprêtant à fêter dignement son anniversaire dans un restaurant chic avec sa nouvelle épouse Nathalie, Alain voit débarquer coup sur coup sa fille, les bras chargés d’un couffin garni du lardon qu’elle veut faire garder, sa concierge qui vient de se voir pousser des cornes et veut quitter les lieux illico en laissant son canari en pension et deux flics pitoyables qui élisent domicile dans l’appartement du couple pour observer les allées et venues de voleurs dans le cadre d’un trafic d’œuvre d’art.


L’ensemble peine un peu à se mettre en route, même si les rires fusent rapidement après le lever de rideau. Mais l’entrée en scène de la commissaire, à laquelle Sandra Biadalla apporte une drôlerie mêlée d’une psycho rigidité de fausse coincée absolument délicieuse, va mettre de l’ordre à tout cela ou plutôt tout le désordre nécessaire pour que le spectacle décolle vraiment.


C’est alors un festival où s’enchaînent calembours et jeux de mots dans des répliques qui cinglent avec vivacité et rythme, le tout dans des situations les plus loufoques que rehausse un comique de répétition aussi classique qu’efficace, décliné sous diverses formes, accents à couper à la tronçonneuse ou poêle à frire à travers la figure. Sans la moindre vulgarité mais avec une intelligence du texte (voire une pertinence dès qu’il s’agit de brosser le pléonastique crétinisme des flics) et une excellente interprétation collégiale, ce spectacle haut en couleurs, aussi pétillant qu’une soirée au champagne et  au chevet duquel on pourrait croire qu’ont été convoqués Clouzot (le cinéaste aux scénario hyper chiadés) et Clouzeau (l’inspecteur barge de Blake Edwards) est un antidote assuré contre la morosité ambiante. Salvateur par les temps qui courent…


Franck BORTELLE (Paris)


Faites comme chez vous

De Bruno Charles Lugan

Direction artistique : Jacques Décombe

Mise en scène : Delphine Gustau et Bruno Lugan

Avec Bruno Lugan, Stéphanie Dentone, Sandra Biadalla, Julie Jacovella, Alexandre Delimoges, Bertrand Nadler, J.Prieure (en alternance avec Yves Roux)

Comédie de Paris, Rue Fontaine, 75009 Paris (Métro Blanche ou Pigalle)

Locations : 01 42 81 00 11

Les dimanches et lundis à 20h30 jusqu’au 8 mars puis en tournée (www.faitescommechezvous.com)

Durée : 1h20

Partager cet article

Repost 0
Published by Franck BORTELLE - dans À Paris 2008-09
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche