Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 14:24
LE FESTIVAL DES DIFFERENCES

Voilà, en France, une des manifestations de spectacles vivants parmi les plus marquantes de ce troisième millénaire naissant. Le « Standard Idéal » ouvre sa sixième édition. Avec toujours un voyage prometteur dans les mondes du théâtre venu d'ailleurs. De l'Allemagne – c'est désormais une tradition - mais aussi des États-Unis (et oui!), d'Italie, de Lettonie ou de Pologne. Deux semaines pour de nouvelles découvertes à la MC93 de Bobigny.

Parenthèse sur les affaires qui ont agité, il y a peu, la direction du théâtre de Bobigny. Sourdine sur les visées de la Comédie Française sur cette MC93. Discrétions sur l'agitation du ministère de la Culture sur ce dossier ...

Jusqu'au 8 février, à Bobigny, l'heure est à la découverte de pièces arrivant de Zürich, Berlin, New York, Naples, Hambourg ou Cracovie. Et qui vont peut-être suivre les traces des moments inoubliables des années passées de ce festival Le Standard Ideal, comme cette « Mouette » mise en scène par le Hongrois Arpad Schillling, ce « Macbeth » décapant orchestré par l'Allemand Peter Gosch ou encore cette adaptation d' « Oncle Vania » (« Espia a una mujer que se matta ») par l'Argentin Veronese.


Quoi de neuf, donc ? Patrick Sommier, le patron de la MC93, ne rate pas l'occasion pour rappeler la rareté du théâtre américain sur le vieux continent ces derniers temps, la place importante de Naples dans le théâtre en Europe, le « fabuleux vivier de comédiens et de metteurs en scène que représentent les écoles allemandes ». Mais il fustige, au passage, l'entrée du « marché qui régente aujourd'hui les programmes de nos théâtres ». Une situation qui lui fait dire et écrire : « Hier, la différence faisait peur. Aujourd'hui, c'est ce qui nous rend semblable qui commence à faire peur. Tout se vaut. Tout est interchangeable, passe par-dessus les frontières sans même provoquer l'étonnement.... Qu'avons-nous à gagner à ce clonage planétaire ? »

À l’affiche


Là, pendant deux semaines, sous le signe de la différence, on pourra donc suivre le metteur en scène letton Alvis Hermanis, concepteur de l'étonnant « Väter » (Pères) qui renvoie aux « fils », et l'Allemand aux consonances latino-américaines Antù Romero Nunes dans ses histoires d'amour sous le titre « Don't Wanna die Watching SPIDERMAN 3 » (Je ne veux pas mourir en regardant SPIDERMAN 3). Elles seront trois - Anne Haug, Theresa Henning et Alexandra Wilke- venues de Berlin pour présenter un théâtre performance « Unruhig ist unser herz » (Inquiet est notre cœur). Le « Romeo and Juliet » conçu et mis en scène par Kelly Copper et Pavol Liska promet des écarts passionnants avec le texte de Shakespeare. À suivre encore l'adaptation par le metteur en  scène Alexander Riemenschneider du roman de Boris Vikan « L'écume des jours » (Der Schaum der Tage).


De Naples viennent deux pièces : « Manca solo la Domenica » (Il ne manque que le dimanche) tirée d'une nouvelle de Silvana Grasso et ici mis en scène par Licia Maglietta, et « Chiove » (Il pleut), un texte du Catalan Pau Miro sur les relations particulières entre une prostituée, son fiancé/souteneur et un client, ici mis en scène par Francesco Saponaro. Et puis, du célèbre théâtre de Cracovie (Pologne), la Narodowy Stary Teatr, arrive « Le Songe d'une nuit d'été » (Sen Nocy Letnie) dans une mise en scène  de Maja Kleczewska.

Jean-Pierre BOURCIER

Festival Le Standard Ideal du 24 janvier au 8 février
À la MC93, 1 Bd Lénine– 93000 Bobigny.
www.mc93.com 
Réservations : 01 41 60 72 72.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre BOURCIER - dans Actualités & coulisses
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche