Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

15 juin 2006 4 15 /06 /juin /2006 15:19
CABARET DÉJANTÉ HAUT DE GAMME

Dans le cadre du Festival « Les Rencontres des Bonimenteurs », le Théo Théâtre accueille notamment un spectacle de cabaret musical : Dernière Démarque. Tout doit disparaître. par la compagnie "Un Château sur un Bateau", ex-"Amies Croches". Ce spectacle avait été « essayé » ponctuellement pendant le Festival Off d’Avignon 2005 déjà avec succès. Aujourd’hui bien rodé et amélioré, il prend enfin son envol pour une carrière que l’on espère longue, compte tenu de ses hautes qualités visuelles et musicales et du professionnalisme de ses interprètes. Marion Lépine, Marika Mazzanti et Anne Thomas, les trois protagonistes de ce spectacle, font revivre devant nous un univers où règnent la chanson populaire de qualité, le jeu théâtral, la comédie et même le cinéma dans une séquence visuelle et musicale aussi cocasse qu’inattendue. Tout cela sous le signe d’une drôlerie savoureuse et d’une élégante loufoquerie que l’on apprécie d’autant mieux qu’elles savent laisser aussi la place à une émotion de très haute qualité… comme dans cette évocation de Paris à travers un bouquet de chansons – des classiques ! – qui donnent le frisson.


Il faut préciser qu’en matière de chant, il nous est donné de croiser ici des interprètes (Marion Lépine, Marika Mazzanti) particulièrement douées, aux voix très bien posées et à la technique sûre aussi bien dans le domaine du chant que dans celui de l’expression et de la fantaisie. De nombreuses scènes du spectacle sont particulièrement drôles. Quant à Anne Thomas, que nous connaissions déjà comme une excellent pianiste classique et compositrice, sachant passer ici, et avec quelle aisance, de Prokofiev aux plus connues des mélodies populaire, elle révèle des dons clownesques, des qualités d’expression et une présence scénique incontestables. Tous les éléments nécessaires et suffisants sont donc réunis pour produire un spectacle de cabaret haut de gamme et même « classieux » pourrait-on dire… On ne peut que souhaiter qu’il trouve rapidement le nombreux public qu’il mérite.

Henri LÉPINE (Paris)

Dernière Démarque. Tout doit disparaître, avec Marion Lépine, Marika Mazzanti et Anne Thomas. Festival « Les Bonimenteurs », Théo Théâtre, 20 rue Théodore –Deck, 75015 Paris (face au 206 de la Croix Nivert, Métro Convention.Bus 80, 62, 39). Jeudi 15, vendredi 16 et samedi 17 juin à 21h30.

Partager cet article

Repost 0
Published by Henri LÉPINE - dans Chroniques 2005-06
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche