Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 09:47
ÉGARÉS DANS LES MÉANDRES DE L'ESPACE-TEMPS

Quand la notion de l'espace-temps vient entraver la maîtrise de la simple petite vie d'un quidam ordinaire, aujourd'hui et compliquer la vision du spectateur d'un soir. Ou quand, aussi,  on retrouve l'univers très personnel d'un jeune auteur.


Tandis qu'il joue ailleurs une autre de ses pièces - "Facteur Humain" - Thierry Janssen apparaît décidément obsédé par ses rêves d'enfant, la littérature de science-fiction, les contes, le merveilleux, le cinéma… Ce deuxième spectacle est, ici encore, bourré de références et hanté par une icône du grand écran sur fond de drame familial. 


Après le Magicien d'Oz, voici la Reine des Neiges d'Andersen ou la Blanche-Neige de Grimm, et ce n'est plus en Judy Garland qu'on voit se métamorphoser une comédienne mais en Marylin Monroe. La vraie vie est-elle donc si pénible ? Et l'avenir conforme aux récits de SF : le tout à l'image et à la technologie, le contrôle permanent des vies, que ce soit par une police de la pensée à la Orwell ("1984") ou une carte de vie, le formatage et le cloisonnement des individus, la déshumanisation…?

Le point de départ est d'une précision mathématique : un homme, William Godimus, s'est donné rendez-vous à lui-même le 09.09.1999. Et ce jour-là, à 9 h 09, un autre homme âgé est là, qui semble l'attendre, sur un banc public. Soit la transposition d'une séquence célèbre du film culte "2001, l'Odyssée de l'espace" (Kubrick et Clarke). Et c'est un des thèmes bateau de la SF : la machine à remonter le temps, qui promènera le spectateur tout au long d'un spectacle qui a le mérite d'aborder un genre généralement boudé au théâtre.

Science-Fiction et Morale dans une société future inquiétante


Dans une débauche de moyens technologiques, de procédés audiovisuels, d'éclatements divers de l'histoire où les flash-backs sont érigés en règle, où les lieux les plus divers, comme les fausses fins et les aller/s-retour/s du Futur, se succèdent à un rythme accéléré, le spectateur est plaqué dans son siège comme pour un "ride movie", étourdi, ayant perdu toute raison et  émotion et comme empêché de réflexion. Tout écrasé qu'il est, il en oublie que l'éclatant emballage doit cacher les intentions de l'auteur.


Serait-ce une incitation à le faire réfléchir à propos de sa responsabilité ici et maintenant sur sa propre vie, sur celle des autres, quand ce n'est pas sur celle de la planète toute entière ? 
L'écriture est belle et riche, trop peut-être pour que l'on puisse en déguster toutes les finesses, pressé que l'on est par les multiples sollicitations dont les sens sont abreuvés.

Dommage que le comédien Janssen n'ait pas le don d'ubiquité (entre autres cadeaux de baptême de  ces fées dont il aime tant les histoires), car on sent que le personnage central, ce William Godimus, pourtant extraverti mais utopiste, a bien des traits du personnage lunaire de Ludovic, le tendre héros de "Facteur Humain". Et ce qui vit décoller cette pièce-là fait défaut à celle-ci : une mise en scène qui se sert des moyens cités plus haut et non le contraire, d'autant plus que le jeu d'acteurs, expressionniste et extérieur, ne réussit pas à donner la fameuse part d'étrangeté qui (télé)transporterait…

Suzane VANINA (Bruxelles)

Au Méridien du 14 avril au 16 mai 2009 - Tél : +32(0)2.663.32.11 – www.theatredumeridien.be

Texte : "Le Jour où je me suis rencontré" de Thierry Janssen et Sébastien Fernandez
Prix 2008 du CEDWB (éd. Lansman)

Mise en scène : Sébastien Fernandez et Thierry Janssen
Scénographie : Florin Dima assisté de Ai-Lan Caol
Interprétation : Emmanuel Dell'Erba, Cathy Min Jung, Thiebault Vanden Steen
Lumière : Thomas Kazakos assisté de Jérôme Dejean
Son : eX&Future
Audiovisuel : projet Cryotopsie & Pilgrim
Costumes : Vic Remy

Coproduction : Projet Cryotopsie/Pilgrim/Théâtre du Méridien

 
Photo © Jérôme Marin
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Suzane VANINA - dans En Europe 2008-09
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche