Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 21:41
LE THEATRE SUR UN PLATEAU… TELE !

On ne change pas une équipe qui gagne. Le 2 mai 2009 à 20h35 précises sur France 2, sera retransmise en direct la pièce de Lolleh Bellon, « L’Eloignement », avec Pierre Arditi et Carole Bouquet. L’occasion pour France 2 et le théâtre Edouard VII de rééditer l’exploit des 5,7 millions de téléspectateurs de « Faisons un rêve » ? Et pourquoi pas.

C’est dans le bar très cosy du théâtre Edouard VII que s’est tenue récemment la conférence de presse autour de la nouvelle pièce retransmise en direct sur France 2. Au programme : « L’Eloignement » de Loleh Bellon ou les affres d’un auteur dramatique et l’irruption de « la vraie » vie dans sa vie « parallèle » du théâtre.


La nouvelle recrue de « cette équipe qui gagne » est la pétillante Carole Bouquet . « Cette pièce, c’est un drôle de mélange des genres où l’on passe du rire aux larmes très facilement, explique la comédienne. Ce qui me séduit surtout, c’est l’idée de travailler avec des gens que j’aime et avec cette belle complicité déjà bien rôdée (Pierre Arditi a par ailleurs déjà joué cette pièce il y a vingt ans avec Bernard Murat, ndlr) et qui nous fait gagner du temps dans le travail. »

Les planches en direct : oui, faisons un rêve !

Un travail qui s’effectue en amont pendant six semaines avant le jour J de la retransmission télévisée. Un « cadeau » aux téléspectateurs qui ne s’improvise pas. Car pour filmer cette belle rencontre entre Arditi et Bouquet, « il ne s’agit pas ici d’une simple captation », insiste Nicolas Auboyneau, directeur artistique de France 2. « Il y a un énorme travail d’écriture en amont de la part du réalisateur. Devant cette incroyable prise de risque des comédiens, la télévision doit conserver son rôle d’accompagnement en toute humilité. »

Ce genre d’événement à la télévision exige un coût élevé et le débat sur le prix de la retransmission d’une « fiction en temps réel » ne fait ici que s’ouvrir. « Ce travail est un travail de fond, c’est comme une fiction mais avec une vertu différente de la fiction. Il est donc important de ne pas faire de fiction au rabais », souligne Bernard Murat.

Pour donner à ce rendez-vous de théâtre un parfum à chaque fois inédit, France 2 promet ici de retransmettre en juin prochain la « dernière » de la comédie « Chat en poche » de Feydeau. Et pour cet été 2009, de belles incursions dans les festivals d’Avignon et de Ramatuelle, sans oublier de futures retrouvailles avec la Comédie-Française à la fin de l’année. En bref, on aurait tort de se priver de ce moment de théâtre porté sur un plateau-télé…

Laetitia HEURTEAU (Paris)

L’Eloignement de Loleh Bellon

Mise en scène : Bernard Murat
Avec Pierre Arditi, Carole Bouquet, Bernard Murat, Gilles Gaston-Dreyfus, Sylvie Flepp, Emilie Chesnais
Décor : Nicolas Sire
Costumes : Emmanuelle Youchnovski
Lumières : Laurent Castaingt
Assistante mise en scène : Léa Moussy

Réalisation : Emmanuel Murat
Production Exécutive : Marie Etchegoyen (Théâtre Edouard VII)
Une Production du Théâtre Edouard VII

Direction artistique de l’Unité culture et spectacles vivants de France 2 : Nicolas Auboyneau et Monique Renaud

En direct du Théâtre Edouard VII sur France 2, le samedi 2 mai à 20h35. La soirée sera présentée par François Berléand.

Crédits photos : France 2- Marianne Rosenstiehl





Partager cet article

Repost 0
Published by Laetitia HEURTEAU - dans À Paris 2008-09
commenter cet article

commentaires

LAW 02/05/2009 18:34

PASSABLE. LES ACTEURS SONT BONS MAIS LA PIECE SOUFFRE DE LOURDEURS A  VOIR POUR CEUX QUI AIMENT P. ARDITI ET  C. BOUQUET

Frédérique BAYARD 27/04/2009 16:27

Quelle belle initiative pour tous ceux qui aiment le théâtre et qui ne peuvent pas ou plus se déplacer !Un grand MERCI !

Chronique Fraîche