Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 00:45
LES JEUX DE L'AMOUR TENDRE

Au lieu géométrique de la rencontre du théâtre, du cirque, de la danse et du music-hall, voilà où se situe la troupe des « Baladeu’x ». Son duo de jongleurs, mimes, danseurs, musiciens, magiciens, acrobates conjugue la tendresse et le rire.

Jadis, Maurice Béjart chorégraphia « Variations pour une porte et un soupir » sur une partition électroacoustique de Pierre Henry. Aujourd’hui, France Perpête et Toon Schuermans orchestrent « Double tour » avec leurs corps, leur accordéon et une porte partenaire bien présente sur scène.



Pas de mots pour raconter ces épisodes de la vie d’un couple. Seulement des gestes, des déplacements et des accessoires. Tout est clair une fois admise la convention que ce qui se passe à l’avant-plan est devant un invisible mur et ce qui se passe à l’arrière-plan est derrière. Que par conséquent, ce que visualise le spectateur n’est pas ce que voient les personnages.

Elle, petite et mobile, lui grand et dégingandé se cherchent, se trouvent, s’attirent, se repoussent, s’aiment, se querellent, se rabibochent, badinent, galipettent avec des mines de galopins. Proches de la vie ordinaire, ils vivent également avec les corvées quotidiennes. Les séquences se succèdent, fluides comme le spectacle, aromatisées de gags à la Jacques Tati.



Tout se joue autour de la porte et avec elle. Elle est le personnage central. Elle est décor et sert de coulisses. Elle  dissimule les trucages, notamment ceux qui permettent des transformations d’objets, de costume, d’attitudes… au point de créer des coupures dans le temps. Elle est trapèze, portique, barre fixe. Elle devient tourniquet ou baldaquin. C’est une assistante autant qu’une opposante puisqu’elle coince les doigts, la queue d’un chien ou refuse parfois de s’ouvrir.

Le déroulement de ce divertimento tient à une virtuosité sans ostentation. Qu’ils jonglent avec cinq boules servant à rythmer l’action, à profiter de rebonds par la bande comme au billard, à traverser l’espace, à simuler une cécité provisoire, Perpête et Schuermans n’en font jamais trop. Idem quand ils cabriolent, miment, dansent.

La représentation ramène aux plaisirs libres des jeux d’enfance. Ceux qui stimulent l’imagination, engendrent un soupçon de peur dans des mises en danger, créent une véritable complicité en sachant qu’il n’y aura pas de parents pour venir crier ou réglementer. Alors le public est lui aussi, durant une heure, en récréation.


Michel VOITURIER (Bruxelles)



Présenté en la salle de l’Hôtel de Ville de Leuze-en-Hainaut le 15 mai 2009

Double tour
Conception, interprétation, mise en scène : France Perpête, Toon Schuermans
Lumières : Michel Delvigne
Costumes : Lili Deconinck
Scénographie : Maurizio Lepre
Construction porte : De Muur

Production : Marie-Christine Bayens
Co-production : Cie Baladeu’x, Halles de Schaerbeek, La Roseraie, Het Huis voor Kunsten op Straat

En tournée : du 21 au 24 mai 2009 au Festival des Arts de la Rue (Namur) ; du 29 mai au 1 juin au Karavaan à Neerpelt ; du 4 au 6 juin à St-Pétersbourg (RU) ; les 13 et 14 juin à Eaubonne en fête à Eaubonne (F) ; les 27 et 28 juin au festival de Rouillac (F) ; le 4 juillet au Festival Éclats de Rue à Chantilly (F) ;  du 7 au 9 juillet au Festival de la Marelle à Maizières-lez-Metz (F) ; les 11 et 12 juillet aux Z’Accrocs d’ma Rue à Nevers (F) ; le 20 juillet au Jeugdcircusfestivaal de Gand ; le 25 juillet au Service culturel d’Arcueil (F) ; le 28 juillet aux Renc’Arts de Pornichet (F), le 31 juillet au Festival d’été de Ludwigshfen (D) ; les 4 et 5 août au Festival Minos à Périgueux (F) ; les 7 et 8 août à Humour et Eau salée à St-Georges de Didonne (F) ; le 14 août à la Rue bucolique de Beaumont-Hague (F) ; du 19 au 23 août au Festival Off d’Aurillac (F) ;les 29-30 août  au Festival cabaret Vert d’Ouldizy (F) ; le 20 septembre à De Grote Storinge à Roulers ; le 26 septembre aux Nuits de la Jongle à Reims (F) ; le 26 septembre aux Fêtes romanes de Woluwé St-Lambert.

Photos © DR

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel VOITURIER - dans En Europe 2008-09
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche