Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 00:32
KALEIDOSCOPE CARCERAL

Comment rendre compte sur un plateau de théâtre de la vie carcérale vue en quelque sorte « de l’intérieur », tel un improbable vécu qu’il s’agirait de faire appréhender par le spectateur ? Le premier ouvrage écrit par Jane Sautière, éducatrice pénitentiaire dans différentes institutions pénitentiaires, regroupe des témoignages de ses rencontres avec plusieurs détenus  ou ex-détenues. La Cie Faim Rouge a donné la première étape de travail d’une transposition théâtrale de ces textes forts, à l’écriture à la fois belle et sensible.

Autour de deux chaises, deux intervenantes – une comédienne et une danseuse – jouent sur deux niveaux à la fois antagonistes et complémentaires pour rendre compte d’expériences vécues dans la douleur d’un enfermement tant physique que métaphysique, qu’il ait lieu entre les quatre murs d’une cellule, dans les limites mêmes de son propre corps ou encore dans les limites d’une parole qui ne saurait rendre compte à elle seule, bien évidemment, de tels ressentis.  

Il s’agit là d’une étape d’un travail, un spectacle encore en devenir, mais qui, dans cette phase, se révèle déjà prometteur. De la douceur bienveillante à la colère, Pauline Hornez, la comédienne,  sait donner à ses expressions les variations de tons nécessaires. Céline Schneider, la danseuse, exprime avec force et jusqu’au paroxysme, toute la révolte induite par ces enfermements.

Avec le concours des éclairages de Sébastien Piron, la mise en scène de Laure Valès reste sobre et efficace. Elle laisse pourtant aux deux interprètes tout le champ nécessaire et souhaitable pour l’expression d’une révolte essentielle.
                                                                              
Henri LEPINE (Avignon)



Fragmentation d’un lieu commun
Auteur : Jane Sautière
Mise en scène : Laure Valès
Avec Pauline Hornez (comédienne) et Céline Schneider (danseuse)
Lumières : Sébastien Piron.
Spectacle présenté au Ring par la Cie Saliéri-Pagès les mercredi 27 et jeudi 28 mai 2009.

Partager cet article

Repost 0
Published by Henri LEPINE - dans En Région 2008-09
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche