Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

16 juillet 2006 7 16 /07 /juillet /2006 17:53
L’OGRE CHARMANT DES FILLES D’A CÔTÉ

Il était une fois, dans un beau royaume, une princesse magnifique qui cherchait un prince tout de suite… Stoooooooooop ! Ah non et non, on n’y est pas du tout là ! C’est la rencontre d’Aurore, princesse recrutée sur casting - elle a fauché la place d’un loup garou qui tente désespérément d’être la star du spectacle- et de l’ogre Gaspard : nounours bedonnant au cœur tendre, mi-viking, mi-passoire, il a parfois du mal à suivre la belle et ses histoires.


Tous deux tombent amoureux sur un coup de bouffe ! Ils se plaisent à engloutir les nourrissons, à transformer les parents en bonbons, à danser le tango dans le salon. Une vie de rêve où les amants roucoulent, jusqu’à ce qu’ils soient troublés inopinément par quelques changements surprenants.

Ce conte délirant nous est présenté par deux nénettes à couettes complètement allumées qui se plaisent à faire du « trash puppet theatre » et nous transportent dans les contrées reculées d’un monde renversant… les codes. Ici les filles sont toutes des princesses et on serait tenté de dire que l’ogre symbolise à lui seul tous les hommes. Un jeu d’enfant où le grand méchant loup est suicidaire, Cendrillon passe pour folle, on fait du rock n’ roll et on se roule par terre un maximum. Ça claque, ça rit, ça chante, ça clignote, c’est vivant, et ça n’abrutit pas les gens.

Ces deux pré-pubères hystériques de la Fabrique des Arts… d’à côté croisent toutes les disciplines - jeu des acteurs, marionnettes, théâtre d’ombre - pour révolutionner le théâtre jeune public, généralement relégué à l’animation des 6/8 ans. Dans ce mini-cabaret improvisé entre escabeau et lampe guinguette, on se questionne, on fait la fête, et parfois même on rencontre Dieu. Sous une pluie de confettis, ce spectacle piqué d’humour et de bonne humeur, mêle rêve merveilleux et confidences de filles en soirée pyjama. Il nous dévoile l’énigmatique dynamique de ce qui peut bien se passer dans leurs têtes quand elles jouent à la poupée toute la journée. Alors embarquez dans votre voiture téléguidée jusqu’à la salle du collège et laissez-vous submerger par ce spectacle sucré salé où tout l’univers du conte est passé à la moulinette! Ici l’on vient en famille (voire seul si les enfants font la sieste) pour découvrir une histoire intelligente, pertinente, où sont hachés menus Perrault et Grimm.

Elsa MINGOT
www.ruedutheatre.info

Rien que pour les filles !
La Fabrique des Arts… d’à côté
Mise en scène d’Alain Blanchard
Avec Jessy Caillat et Juliette Prillard
Scénographie et marionnettes des Clandestines ficelles

Festival Off Avignon Le Collège de La Salle – Place Pasteur
Réservation 04 90 82 26 92
Du 7 au 28 juillet – 11h 45, relâche le dimanche Tarifs : 9 / 6 / 4,5 €

Partager cet article

Repost 0
Published by RUEDUTHEATRE - dans Festival Off 2006
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche