Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

18 juillet 2006 2 18 /07 /juillet /2006 18:14

CHOEUR BRILLANT, SPECTACLE TERNE

Ils sont cinq. Tous droits sortis de prestigieuses formations vocales. Cinq chanteurs lyriques évadés des couloirs trop sérieux du classique pour venir allégrement batifoler sur les sentiers de traverse de l’humour. Un cocktail détonant, qui peut donner naissance aux spectacles les plus fous. Qui peut seulement. Et qui n’y arrive pas vraiment ici. Evidemment, il n’y a rien à dire sur la technique vocale. Elle est parfaitement maîtrisée. Parfaitement rendue. La beauté des voix en prime. Mais la technique n’est pas tout. Et le reste n’est pas forcément à la hauteur des prouesses vocales. Des costumes acidulés de chasseurs de papillon sans grande esthétique jusqu’au supposé fil conducteur du spectacle, la déception est grande. Car si les chanteurs sont censés incarner des extra terrestres venus chasser des sons sur notre bonne vieille planète, seules l’introduction et la conclusion du spectacle l’indiquent.

Photo © Eric Manas


Pour le reste, tout n’est que récital. Pas de quête, ni de parcours. Ni même un jeu de piste. Tout juste une succession sans grande logique de chansons. Alors, bien sûr, il y a l’originalité de mélanger – parfois de manière impromptue – classique et variété. Mais l’ensemble aurait gagné à être plus théâtralisé. Quitte à introduire des dialogues entre les chanteurs, en faire des comédiens qui auraient tissé la toile de leurs aventures. Bien sûr, aussi, assiste-t-on à des moments vraiment drôles, habilement mis en scène. A l’instar du simultané original et traduit de « It was a very good year ». Ou encore les univers western et cinéma si adroitement montés et mis en vie. Mais ces instants de vrai délire sont trop rares. Un peu noyés dans une succession de textes pas toujours très drôles et pour le moins inégaux. On peut également regretter le manque d’autodérision des chanteurs. Savoir écorner sa technique est souvent signe de virtuosité. Et les voix rompues à l’exigence du chant lyrique ont parfois du mal à se fondre dans certains airs contemporains. L’épisode Kiss (de Prince) en est un exemple. Parmi d’autres. Dommage, enfin, que la mise en scène ne soit pas toujours suffisamment inventive. Elle permet à certains passages de décoller et d’effleurer les ailes de la perfection. Mais les instants de grâce s’abîment dans la relative platitude du reste. Le spectacle est pourtant reçu avec enthousiasme par un public, semble-t-il, conquis d’avance. Le succès a parfois ses raisons…

Karine PROST
www.ruedutheatre.info

Chasseurs de Sons – Cinq de cœur
Mise en scène de Marc Locci
Avec : Nicolas Kern, ténor -  Pascale COSTES, soprano -  Xavier MARGUERITAT, baryton -  Sandrine MONTCOUDIOL, alto -  Karine SERAFIN, soprano

Avignon Off - Théâtre du Balcon - Tous les jours à 17 h 40 – réservations au 04.90.85.00.80
En savoir plus :  www.arts-spectacles-prod.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Karine PROST - dans Festival Off 2006
commenter cet article

commentaires

bleton 23/09/2008 23:13

je reviens du spectacle qui vient dêtre donné à Montélimar, très beau et bon spectacle, excellente soirée à voir et à revoir, bravo les artistes et salut à Jean Phi......

dekoninck serge 27/09/2007 17:52

Je suis allé voir ce spectacle à Rousset le 22 septembre 2007, et je ne peux que vous le recommander. En effet, sur un rythme effréné, cette troupe vous faire passer par toutes les époques musicales. De plus, l'humour est présent tout au long de ce spectacle et le temps passe très vite en compagnie du Cinq du Coeur.Si vous voulez vous détendre, allez voir se spectacle, vous ne le regretterez pas.

Mélanie 25/01/2007 16:18

Je pense n'avoir jamais autant ri à un spectacle. N'est-ce pas l'essentiel pour un spectateur ? Ne pas avoir vu le temps passer et avoir toujours eu la sensation d'être embarquée dans les différents univers. Les costumes sont colorés et percutants tout comme les textes et les airs choisis. Idem pour la simplicité de l'éclairage La technique vocale est irréprochable sur les airs classiques mais également sur la variété. La chanson de Georges Mickael où les artistes enlèvent leurs costumes de cosmonautes n'est-elle pas divinement bien interprétée ? Le public est également tenu par les silences, les fins bruitages...Tout est cohérent, logique, structuré. Ajouter des dialogues entre personnages auraient été une grossière erreur...Tout s'enchaîne et si on observe bien les personnages ont un rôle qui se dégage au fil du spectacle et c'est ce qui les rend encore plus attachant. Bref, un spectacle sans fausse note ( dans les deux sens du terme...), une belle vitalité, une superbe mise en scène. Sans doute simple pour certains mais percutante pour d'autres !!Bravo aux artistes ( y compris le metteur en scène !!!)

Stéphane 30/11/2006 09:56

En dépit de cette critique, je suis allé voir le spectacle hier soir. Eh bein je n'ai pas été déçu, c'est drôle, c'est totalement pro, et la mise en scène est bien. Ch'sais pas ce que la critique avait mangé avant (ou si elle mourrait de faim) mais bon, si on avait des spectacles de ce niveau plus souvent, on serait bien plus heureux. Allez Karine, get a grip of yourself !

Chronique Fraîche