Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

22 juillet 2006 6 22 /07 /juillet /2006 11:37
CONTES INOUIS

Invitation au rêve et à la tolérance, L'œil bleu de la baleine, est une habile construction de contes Inuits. Un spectacle poétique et tendre, à usages des petits et des grands.

Noir charbon. Et une voix qui s’élève sur un chant que l’on suppose Inuit. Un chant qui monte dans la salle, envahit une scène vide. A l’exception d’un tambourin. Posé à l’est, comme un soleil qui se lève sur l’horizon. Une scène nue, et une comédienne. Pour un parcours quasi initiatique au pays inuit. A travers des contes empreints de magie et de rêve. De douceur, d’accent canadien, de maisons de neige, de traîneaux, de colonnes de feux, de poissons, de collets et d’élans.
 

Avec subtilité et magie, Nathalie Krajcik fait naitre du néant des images d’infinis espaces blancs, de toundras immenses, de lacs tranquilles. Des images de pays de glace où la vie suit le rythme de la nature. Elle raconte pourquoi le jour, pourquoi la nuit. Elle raconte l’histoire de Tilili et de sa grand-mère. Elle raconte la vie rude mais belle de ce peuple du bout du monde. Et d’un geste, d’un mouvement gracile, d’un regard, d’une intonation, elle fait vivre ses contes comme autant de perles de glace, d’étoiles éternelles qui viennent jusqu’à nous livrer leurs secrets et leurs messages.
Car comme tous les contes, les contes Inuits ont une dimension symbolique importante. Ils appellent à la patience, au respect de l’autre et de la nature. Ils invitent à la sagesse, à l’humilité. A l’espérance aussi. Ils nous ouvrent la porte sur le rêve et tous ses possibles ; le rêve qui se reflète dans l’œil bleu de la baleine…

Très épurée, la mise en scène sert de clé de voûte au spectacle. Elle se construit discrètement autour d’un arc de cercle. De l’est à l’ouest. De l’aube au zénith et du zénith au couchant. Et elle laisse la part belle aux histoires que la comédienne fait surgir de sa besace, comme une magicienne ferait sortir le chabot de l’eau… Elle appuie sur la gestuelle et ses répétitions, se calque avec précision sur les mots et leurs sonorités. L’ensemble se fond dans un spectacle poétique à souhait. Petits et grands se laissent emporter, leur âme se reflétant décidemment si bien dans cet œil bleu de la baleine…

Karine PROST
www.ruedutheatre.info

L’Oeil bleu de la baleine – contes Inuits (tout public à partir de 8 ans)
Théatre des Ateliers d’Amphoux Tous les jours à 12h30

Retrouvez Natahalie Krajck sur son site www.natdesbois.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Karine Prost - dans Festival Off 2006
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche