Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

24 mars 2005 4 24 /03 /mars /2005 00:00

CAIRN, L’EMPÊCHEUR

La compagnie Mises en scène a gardé, en bonne hôtesse, le meilleur pour la fin de la VIe Rencontre théâtres banlieues : « Cairn », d’Enzo Cormann, brûlot théâtral et politique pas propre sur lui.

Il fait chier, ce Cairn ! Cet empêcheur de penser en rond, de faire des affaires entre soi, de voter comme il faut. Tout petit déjà, il emmerde son instituteur, refusant d’obéir. Une saleté de rebelle, quoi ! De toute façon, c’est un nihiliste ce mec, toujours contre tout, jamais content. D’autres raffarineraient qu’il n’a pas la positive attitude. Ce syndicaliste, il est toujours trop gourmand, toujours à pinailler, à mégoter… Il veut que je lui donne ma chemise, aussi, pendant qu’on y est ? Et puis quoi, encore ? Bon, il n’y a pas trente-six solutions : il faut l’éliminer. Compris, Cass ?



Vous aurez compris que tout ça va très mal se terminer. Mais on n’est pas au théâtre forcément pour se marrer.

Cette pièce de Cormann va à l’essentiel et frappe là où il y a déjà des bleus. Ça fait d’autant plus mal, et ça révolte.

La mise en scène d’Agnès Régolo suit le texte à la trace, ne le lâche pas une seconde. Elle impose à ses acteurs un train d’enfer, comme si c’était une question de survie.

Les éclairages de Stanislas Pierre ne laissent aucune échappatoire, ni aux comédiens ni aux spectateurs.

Kristof Lorion incarne de toutes ses tripes un Cairn christique, solide et tendre. Le trio Pascal Billon, Thierry Otin et Nicolas Gény fait mousser l’envie de détester définitivement tous les patrons exploiteurs de la terre. Nicolas Chatenoud inquiète en composant presque trop bien Cass, chien de garde du capital aux crocs acérés. Françoise Baut, impayable, est la seule à nous faire rire. Jaune. Catherine Monin, elle, fait exploser son rôle de fille à papa friquée.

C’est quand, la révolution ? Aux âmes, citoyens !


Cairn, d’Enzo Cormann
Compagnie Mises en scène 1, rue de Bône • BP 286
84011 Avignon Cedex 1
Tél. 04 90 88 47 71 Télécopie 04 90 89 61 61
Courriel : mises.en.scene@wanadoo.fr
Mise en scène : Agnès Régolo, assistée de Michèle Addala
Avec : Pascal Billon, Françoise Baut, Nicolas Chatenoud, Nicolas Gény, Christophe Lorion, Catherine Monin et Thierry Otin
Lumières : Stanislas Pierre
Musique : Guigou Chenevier
Costumes : Fanny Bernadac
Scénographie : DécorAction
Dimanche 3 avril 2005 à 19 heures
L’Entrepôt • 1 ter, boulevard Champfleury • Avignon
Tél. 04 90 88 47 71
Tarifs : 6 €, 3 € et pass 15 €

Partager cet article

Repost 0
Published by Vincent Cambier - dans Festival d'Avignon 2005
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche