Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

22 septembre 2006 5 22 /09 /septembre /2006 18:39
UNE GONZESSE DE PERDUE, DEUX POTES DE RETOUR

Mais alors bonjour les potes ! Yvan vient de se faire virer par sa femme et se trouve contraint d’emménager temporairement dans sa chambre d’adolescent chez sa mère.

En perdant sa femme, il a aussi perdu son appartement et son boulot ! Il se retrouve donc, à quarante ans, contraint à un nouveau départ. Heureusement ! Et pour notre plus grand plaisir, Jeff et Fred sont là pour le soutenir et l’aider dans son déménagement. L’occasion est idéale pour faire le bilan de leur vie (la quarantaine, les femmes, la séduction…) et faire éclater toutes les vérités… Même les plus inavouables…

Cette comédie, en réponse à Arrête de pleurer Pénélope, pièce racontant avec humour les déboires des femmes modernes, ne nous laisse pas un instant de répit. Finalement, les hommes ne sont peut être pas mieux lotis. Après une saison triomphale à Lyon, la petite bande de copains s’installe au théâtre Trévise et se confronte au public parisien. Contrairement au roman de Steinbeck Des souris et des hommes, ici la solitude humaine y est certes décrite, mais on en rit et entre potes !
Dès l’ouverture du rideau le ton est donné : murs aux couleurs de Spider Man, ours Casimir et autres objets collectors…Tout nous ramène à notre bon souvenir d’adolescent rebelle et éméché, un souvenir qu’on préfèrerait souvent avoir rangé aux oubliettes... Mais c’est ici qu’échoue Ivan, ses cartons et ses deux acolytes venus l’aider à déménager. Et cela démarre au quart de tour : règlements de comptes, bons mots, quiproquos, cette bande là n’en rate pas une ! Le pauvre Yvan n’est pas au bout de ses problèmes. Entre un Jeff pas vraiment éclairé, un Fred pas vraiment honnête et une mère virtuelle mais très présente, on passe du fou rire au rire démentiel !

Les comédiens sont justes et les rôles taillés sur mesure. Apparemment, beaucoup s’y sont reconnus, à en croire les rires masculins qui foisonnaient. Cette comédie fraîche et rythmée passe au crible les clichés du quadra version mec.
Le jeune auteur Vincent Faraggi a préparé un cocktail bien dosé de situations comiques et l’on passe ainsi une soirée électrique. Des soucis et des potes ! nous fait oublier les nôtres pendant une heure vingt et peut même vous porter chance… Mais là, c'est à vous de découvrir pourquoi…

Johanna MOTOMAN (Paris)

Des soucis et des potes !
Une comédie de Vincent Faraggi
Mise en scène : Thomas Le Douarec
Avec : Yves Sandeau, Léon Vitale, Stéphane Casez

Théâtre Trévise, 14 rue de trévise 75009 Paris
Location : 01.48.65.97.90 jusqu’au 31 décembre 2006 du mardi au samedi 20h

Partager cet article

Repost 0
Published by RUEDUTHEATRE - dans À Paris 2006-07
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche