Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

25 avril 2005 1 25 /04 /avril /2005 00:00

UN COUPLE ONDOYANT ET MAGNIFIQUE

La compagnie Villanueva Tango offrait le vendredi 22 avril 2005 ses dernières créations, « En la quebrada » et « Échappées », au Théâtre Golovine.

Contrairement à la majorité des spectateurs de ce vendredi-là, je suis un béotien parfait en ce qui concerne le tango. Cela ne m’interdit pas pour autant d’avoir un avis sur ce spectacle. Non ?



La première partie, intitulée En la quebrada (la « cassure », la « faille ») ne me convainc pas totalement. Marina Carranza, seule en scène, va et vient, danse – peu, c’est ma déception principale – alors que je m’attends à une chorégraphie. Je me sens d’autant moins concerné, peut-être, qu’elle fait plusieurs allusions non verbales à la culture argentine auxquelles je ne comprends rien (l’épisode de la casserole, par exemple).

Heureusement, on enchaîne avec Échappées : place à la danse, place au tango, enfin ! Et, là, la magie opère très vite. Jean-Ronald Tan-ham et Marina Carranza forment un couple ondoyant et magnifique, plein de grâce, de sensualité, de charme, de subtilité, de rythme, de pureté chorégraphique. Ils sont emplis du plaisir de danser ensemble, sur des musiques parfaitement choisies. Les chansons, tricotées dans les mailles de l’énergie et du duende, me pincent le cœur, m’enroulent dans leur tapis de notes nostalgiques et nacrées, me couvent l’âme, maternellement.

En outre, les deux artistes instillent deux doigts de joie et deux doigts d’humour dans leur chorégraphie et prouvent ainsi, avec grâce, que le tango n’est pas qu’« une pensée triste qui se danse ».

Mon émotion répond au mimétisme de leurs regards et de leurs mouvements moelleux, débarrassés de toute scorie « exotique ».


En la quebrada, de Marina Carranza
Mise en scène : Flavia Montelo
Avec : Marina Carranza
Assistante chorégraphe : Virna Cirignano
Échappées, créé et dirigé par Isabelle Wolfmann
Avec : Marina Carranza et Jean-Ronald Tan-ham
Son : Olivier Boni
Lumières : Fabrice Gerber
Compagnie Villanueva Tango 6, boulevard Mirabeau
• 30390 Aramon
Tél./Télécopie : 04 66 37 27 01 – Portable : 06 98 25 16 67
Courriel : villanuevatango@club-internet.fr
Théâtre Golovine, 1 bis rue Sainte-Catherine • Avignon
Tél. : 04 90 86 01 27 – Télécopie : 04 90 14 09 80
Courriel : theatre_golovine@yahoo.fr
Vendredi 22 avril à 20 h 30
5 €, 8 € et 12 €

Partager cet article

Repost 0
Published by Vincent Cambier - dans Chroniques 2005-06
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche