Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

15 octobre 2006 7 15 /10 /octobre /2006 17:01
LE COUPLE RECTO VERSO

Deux textes courts ont été commandés à Pauline Sales et David Lescot, de jeunes auteurs, tous deux trentenaires, afin de composer les dialogues d’une même pièce. Cette création, une coproduction du théâtre d’O de Montpellier et de la compagnie Labyrinthes, laquelle est en compagnonnage avec le théâtre éponyme, illustre une situation de couple vue par un homme et une femme.

Rappelons que sur l’échiquier culturel régional, le théâtre d’O est un site départemental de création et de diffusion de l’art contemporain et, comme le souligne le directeur du théâtre Jean-Michel Soloch, « la scène accueille cette année les méandres de nos vies, nos conditionnements intimes, nos limites et nos affranchissements ». En bref, il est clair que le projet annuel est ici fondé sur l’être humain. Ce dernier est abordé dans cette pièce intitulée Ici ou là, comme pour différencier le vécu, dans sa dualité la plus évidente, celui d’un homme et d’une femme.
 Photo © Olivier Modol

Un couple se retrouve dans un appartement après douze années de séparation et il importe de préciser que l’écriture est scindée en deux : le texte de Pauline Sales évoque la rencontre du couple tandis que celui de David Lescot explore son passé et notamment les événements marquant la rupture. La deuxième rencontre. Au commencement ils sont deux : elle et lui. Deux personnages seulement. Ce n’est pourtant pas l’histoire du pêché originel qui réunit les comédiens Fabienne Bargelli et Jean-Yves Duparc. Néanmoins, l’écrit se prête à l’éternel duo masculin féminin. Dès le départ, le spectateur assiste à la rencontre d’un couple séparé depuis maintenant douze années et que voilà réunit par le projet de mariage de leur fille, désignée tout au long de la pièce comme l’enfant, auquel ils doivent ou non consentir.

Étonnante rencontre avec le conflit

Voilà l’accroche et pour le reste, « chaque comédien transporte son décor », mais aussi sa version des faits à travers son histoire personnelle. Le dialogue s’instaure dans un décor minimaliste, épuré, neutre et contemporain qui ne correspond pas à la description des lieux faite par les personnages. Jean-Marc Bourg aime le goût du risque si l’on en croit ce cadre et pourtant, de la neutralité de cet environnement, naît un autre univers dans l’esprit du public. Les textes donnent corps à des espaces qui, sans exister, sont extrêmement présents. Il s’en suit un face à face fascinant qui fait peu à peu la lumière sur les événements. Et si d’emblée, il apparaît que des faits ont marqué l’histoire de ce couple qui ne se connaît plus qu’à travers des souvenirs, la perception du vécu semble dissociée tant dans l’écriture des textes que dans le jeu des comédiens. Les dialogues ne se tissent pas : ils représentent le questionnement de chacun. Comme une recherche. Le couple apparaît dans son intimité, ses angoisses, ses doutes, ses soupçons et ses mensonges. De ses ingrédients naissent deux versions qui se confrontent pourtant sans trouver l’ombre d’une explication. Aucune entente ne pointe son nez et les circonstances douloureuses de la séparation dans l’inconscient de chacun se dessinent peu à peu comme une évidence. Le couple se confronte sans se voir. Le public, lui, fait une étonnante rencontre avec le conflit. Une totale introspection.

Christelle ZAMORA (Montpellier)


Ici ou là (création)
Commande d’écriture à Pauline Sales et David Lescot,
mise en scène Jean-Marc Bourg de la compagnie Labyrinthes
Avec Fabienne Bargelli et Jean Yves Duparc, comédiens.
Photo, scénographie et lumières : Olivier Modol.

Au Théâtre d’O - Domaine d’O Montpellier
Les 10, 11, 12, 13, 14, 17, 18, 19, 20, 21 octobre
Tel 04.67.67.66.66

Partager cet article

Repost 0
Published by RUEDUTHEATRE - dans En Région 2006-07
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche