Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

31 octobre 2006 2 31 /10 /octobre /2006 11:20
LES COULEURS DE L'AFRIQUE

Dans le cadre du Festival pour enfant Festimômes, qui a été créé il y a maintenant cinq ans sous l’impulsion de Marc Chaouat, directeur du Théâtre Pierre Tabard à Montpellier, une programmation riche d’une vingtaine de spectacles est annoncée pour la saison. La Ballade de Namsé, un conte présenté par la compagnie Batifol, a ouvert le festival des enfants.

L’histoire se déroule dans la brousse africaine et sur la scène des calebasses, des instruments traditionnels et des tentures aux couleurs de l’Afrique donnent le ton. La plongée dans la marmite des colporteurs d’histoires et diseuses d’aventures se déroule à travers trois brins de fils que sont la parole, la musique et la danse.

Dans la brousse africaine à l’orée d’un village vivait un vieux géant, un arbre solitaire, un arbre qui chuchotait les secrets de la Terre. Aux questions posées sur les lois de la Vie, les ressources de l’esprit et du cœur, pour se tirer d’un mauvais pas, l’arbre répond, évoquant des petits contes animaliers pour illustrer ses secrets de vie et de victoire. Cet arbre livre son savoir à qui veut bien l’écouter et son chant résonne dans les têtes comme un refrain « tout ce qui est créé vit dans l’éternité ». Les aventures s’animent et prennent corps à travers des dessins en noirs et blancs qui défilent sur un écran. C’est l’histoire d’un village en feu et d’une mère qui sauve son enfant, un petit garçon va devenir roi, l’histoire peut commencer…

S'il est une leçon de vie de dire que tout ce qui est grand est méchant, le récit ne fait assurément de mal à personne, surtout pas aux enfants. Même si, parfois, la brousse abrite des lions qu’il faudra combattre. Au travers de petits contes animaliers, des thèmes tels que l’amitié, la vie, la mort sont enseignés mais aussi la ruse, la joie, la force. Comment déjouer les pièges de la vie ? Et puis à la fin de l’histoire, une flèche de foudre a touché le vieux géant qui ne pourra plus répandre son savoir. Alors Namsé lui donne une autre vie, il fait de son bois un instrument de musique et le fera chanter encore au sein du village. Namsé qui avait appris à écouter le cœur d’un arbre fait de son bois un djembé et ainsi il le fera revivre. Désormais, le vieux sage accompagnera les naissances, les mariages, les décès, les lois et les rêves des villageois. Et il paraît même que sur la souche de l’arbre, des pousses vertes se sont mises à pousser.

Un conte africain doux et tendre aux enseignements philosophiques abordables pour des enfants de 5-6 ans et qui en prime peut plaire aux plus jeunes. Sur scène, Robert Mansard, musicien, et Agnès Devenne, conteuse, mêlent leur douceur communicative dans une poésie ra-contée. Tendresse, rire et sagesse assurés.

Christelle ZAMORA (Montpellier)

La Ballade de Namsé - Festimômes se déroule du 18 octobre au 12 novembre à Montpellier au Théâtre Pierre Tabard et sous chapiteau. Renseignements au 04.67.16.28.82 - Compagnie Batifol.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chronique Fraîche