Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

23 novembre 2006 4 23 /11 /novembre /2006 08:31
Au Théâtre 140 : "Pas de 3" : alors pas de chiffres ? Si ! Et plein de lettres ! Paroles, paroles, paroles… il faut l'avouer, au théâtre, plus qu'au cinéma on aime encore beaucoup "le texte". La littérature aussi, parfois avec un grand L, même si on l'adapte. Certains théâtres comme La Clarencière - assez récent - ou le Théâtre-Poème - une institution quasi académique - s'en sont même fait une spécialité.
 
Le Théâtre 140, lui, a une autre spécialité : son directeur-fondateur, toujours aux commandes : Jo Dekmine (photo) ! Un cas. Un indispensable cas. On lui doit, ici, au cœur de l'Europe, en priorité mondiale parfois, les plus belles découvertes en matière de spectacle : le Grand Magic Circus, Ferré, Zouc, Gainsbourg (un bide mémorable) mais aussi pêle-mêle le Living Theater et le Bread and Puppet, Pink Floyd (une demi-salle) et Queen ou La Sagouine d'Antonine Maillet… (mais une liste impressionnante de tant d'autres !). Il faut savoir que directeur ici rime avec découvreur (donc preneur… de risques) mais aussi avec bourlingueur qui se veut "témoin de la sensibilité d'aujourd'hui" dans une définition large du terme "spectacle". Parfois, c'est essentiellement visuel, parfois musical, parfois les deux…et plus encore !

Avant "Pas de 3", il y a eu "Mister San" de Pascale Platel, spectacle théâtre-danse bilingue, après il y aura du "butô" (né en 1970 à Tokyo) avec "Zarathoustra Variations" de Carlotta Ikeda et Ko Murobushi/Cie Ariadone, en décembre 2006 puis "Rust", des marionnettes anglaises avec le nonsense, attendu… pour janvier 2007. Comme la programmation est aussi éclectique que les choix/coups de cœur du directeur, c'est un public absolument mélangé qui s'est fidélisé tout au long de quelque quarante années d'existence et ce malgré l'offre énorme, sans cesse renouvelée, de Bruxelles.
 Pas de 3 © Photo DR

PAS DE… pitié pour les mots !

Le Théâtre 140 avait déjà accueilli ALIS alias Dominique Soria et Pierre Fourny. Et on se souviendra qu'ils avaient "coupé la langue en deux" à Avignon cet été. Alors, "pas deux, sans trois"et "chronique d'un massacre annoncé"? Pour ceux qui ne connaîtraient pas "le concept", pas de peur à avoir, pas de sinistrose en vue, mais une déclaration ambitieuse, démesurée : "faire exister ce qui n'existe pas". Et en effet, la lettre (sinon le verbe), se fera chair, insecte, prolifération, projectile, pluie, neige… Devenue son, il/elle, consonne ou voyelle, sera triturée, répétée, bégayée, distordue, vocalisée, chuchotée pour un décor musical plus qu'original. De même, il faut plutôt parler d'impression d'espace et d'infini car les repères n'existent plus, ni "cour/jardin", ni "plans/coulisses", ni "fond/profondeur"et on se laisse gagner par la magie (la technomagie ?), l'émerveillement candide, alors que les techniques les plus sophistiquées sont employées. On ne peut décrire ce qui se passe et se dépasse sans cesse, fondus-enchaînés de cinéma mais aussi, déplacements "in live"d'objets forains par des manipulateurs… dans tous les sens des mots, et des mots mis dans tous les sens. Des mots, en somme, pris sur le fait, pris dans leur sens littéral.

Du "théâtre conceptuel"? En tout cas, un fabuleux voyage à travers le temps grâce à cette "machine poétique à transformer les signes" qui laisse le spectateur absolument soufflé dans son fauteuil comme au temps de la Laterna Magica ou de Méliès ! Il en va souvent ainsi des découvertes de Jo Dekmine…

Suzane VANINA (Bruxelles)

Pas de 3
Théâtre 140, avenue Plasky, 140, 1030 Bruxelles.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chronique Fraîche