Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

6 décembre 2006 3 06 /12 /décembre /2006 21:44
Refléter la richesse, la profusion et la diversité de la vie culturelle belge, ne fusse même qu'en région de Wallonie-Bruxelles, n'est pas tâche aisée car cette vie est particulièrement mouvante. Sitôt créés, les spectacles s'échangent entre "maisons", entre villes, entre communautés linguistiques, et circulent de centres culturels en lieux plus marginaux.

"Molly à vélo" (Théâtre-Ferme de Blocry, Louvain-la-Neuve)

Partie en 2004 pour Spa, (dans le spectacle comme en réalité avec le Festival du même nom), Molly-Geneviève Damas n'en finit pas, depuis, de circuler. C'est aussi en 2004 que la comédienne-auteure, mise en scène par Pietro Pizzuti, remporta le Prix du Théâtre, catégorie "Meilleur auteur". Elle vient de faire étape à Louvain-la-Neuve, on l'attend à Bruxelles et l'on ne sait quand elle remisera son vélo car elle continue à provoquer l'enthousiasme de ses supporters-spectateurs. On savait déjà que se poser seul/e en scène sous les projos tenait de l'exploit sportif. Ce qu'on ne savait pas vraiment c'est que, quand le sportif se pose, il peut "se penser".
  Geneviève Damas dans "Molly à vélo" © Photo : Danièle Pierre

Le propos est encore plus clair avec la version belge très physique de : "Les Athlètes dans leur tête" (Comédie Claude Volter, Bruxelles).

Ici, ce n'est pas une création au sens strict. La pièce de Paul Fournel (qui commit déjà en son temps un "Besoin de vélo" annonciateur) a été vue à Paris au Théâtre du Rond-Point-des Mathurins par le metteur en scène Michel Kartchevsky, avec l'interprétation de André Dussolier. Apparemment aucun rapport avec le grand comédien et Laurent Renard, comédien certes connu des scènes bruxelloises : Ligue d'Impro, XL Théâtre, La Soupape, Galeries, Parc… mais - souvenir des "Videurs" au Claridge, un gros succès - vu plutôt comme un "tout en muscles" que élégant distillant un propos distancié et ironique sur le monde du sport. Et c'est vrai, ici plus que jamais, le spectacle tient de l'exploit sportif ! Le metteur en scène, se fait d'ailleurs appeler "entraîneur" et la bande-son n'est autre qu'une compilation de reportages et d'ambiances sportives réelles. Laurent Renard aborde un bel éventail de sports dits "de haut niveau" (heureusement il en pratique quelques-uns !) en se donnant à fond à ses dix portraits de sportifs : skieur ou cycliste, boxeur ou tennisman… sans perte de rythme, sans qu'on décroche de ce que, en même temps que la gestuelle parfaitement adaptée, il fait passer : les états d'âme, la fameuse "solitude du coureur de fond"… entre autres !
 Paul Fournel à vélo © DR

Pour le public de théâtre pas forcément au courant de l'envers du décor du sport-spectacle, ce sont autant de découvertes humaines. Humour et drame se côtoient, personnages d'une drôlerie involontaire mais poignants aussi comme ce lanceur du poids… Si l'on découvre les Hommes dans ces "Athlètes", on se rend compte aussi qu'ils ont en commun avec les Acteurs une certaine volonté de "dépasser leurs limites", de "donner le meilleur" pour, parfois, un sourire, une larme, sur un visage entrevu…

Suzane VANINA (Bruxelles)

Photos : Geneviève Damas dans "Molly à vélo" (Théâtre Blocry, Louvain-la-Neuve) - Laurent Renard dans "Les Athlètes dans leur tête" (Comédie Volter, Bruxelles) et l'auteur, Paul Fournel, lui-même à vélo

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chronique Fraîche