Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

21 janvier 2007 7 21 /01 /janvier /2007 10:41
UNE FEMME PEUT EN CACHER UNE AUTRE

Ce théâtre ressemble à un café-théâtre. On y est assis sur des bancs durs et l’on est serré tout contre son voisin. Cela a du bon quand la pièce est drôle, et c’est le cas ici, où chaque secousse hilare se propage à votre voisin, et ainsi de suite, créant un effet sismique qui se transforme à la fin de la pièce en une grande et longue ovation. Il s’agit d’une comédie dramatique. C’est-à-dire que c’est drôle dans la forme et dramatique dans le fond. À moins que cela ne soit le contraire…
 
La pièce met en scène trois femmes dans l’univers médiatique d’une petite radio. Il y a Raphaëlle, l’animatrice, Sandra, la standardiste officielle puis Inès, une autre postulante à ce poste, convoité comme une rampe de lancement vers une activité plus glorieuse. On comprend vite que c’est un jeu de pouvoir. La maîtresse femme, c’est l’animatrice. C’est elle qui décide qui sera ou pas standardiste. C’est dire qu’elle décide de l’avenir. Raphaëlle anime une émission sur les rapports amoureux. Suave et empathique à l’antenne, elle est tyrannique et étanche en coulisse. Sous ses ordres, Sandra, jeune fille gouailleuse et gentiment vulgaire est entrée pour faire du montage radio, mais elle reste bloquée au standard par sa patronne qui préfère lui couper les ailes, comme une enfant cruelle, au risque de la voir s’envoler.
C’est alors qu’arrive une troisième femme, Inès. C’est la femme maîtresse, la maîtresse carte qui fait basculer le jeu. Elle est recommandée par un ponte de la radio. Il va bien falloir l’embaucher. Pourtant, elle ne le sait pas, mais elle est la compagne de l’ex-mari de l’animatrice, qui, elle, le sait. Cette femme maîtresse, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase de fiel et d’amertume de la maîtresse femme abandonnée et seule. Qui sera emporté(e) par cette vague ?
 Photo © DR

Valérie Svelka, auteur et metteur en scène a voulu écrire sur la frustration et ce qu’on en fait. Les trois femmes sont frustrées. L’animatrice, par sa vie sentimentale, la jeune standardiste par son manque d’avenir professionnel, la femme maîtresse par sa position sociale visiblement en perte de vitesse. Chez chacune, la frustration va induire un comportement et des choix différents. Elle va se révéler motrice ou destructrice. Elle va conduire à la vie ou à l’anéantissement.
Le dispositif scénique particulièrement original et pertinent fait beaucoup pour le succès de la pièce. L’animatrice est omniprésente mais… absente physiquement de la scène. Elle apparaît sur un écran de télé qui pourrait aussi être une vitre derrière laquelle elle regarde le monde sans se laisser atteindre. Elle parle et réagit très naturellement avec ses partenaires. C’est un jeu de ping-pong sans filet car il s’agit d’une vidéo filmée et les deux standardistes doivent s’adapter. C’est un sans faute. Outre que le procédé soit amusant, il place l’animatrice à l’écart du monde, dans un no man’s land aride où elle semble s’être enfermée elle-même. À l’encontre du métier de communication qu’elle a choisi. Mais les choix ne se font pas au hasard…

Agnès GROSSMANN (Paris)

Maîtresse Femme

Comédie dramatique
Écrite et mise en scène par Valérie Svelka
Interprétée par Isabelle Fontaine et Juliette Verljen
Aktéon Théâtre 11 rue du Général Blaise 75011 Paris
Réservations : 01 43 38 74 62

Jusqu’au 27 janvier 2007, du mercredi au samedi à 20h.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

svelka 08/03/2007 10:52

NOUVELLE PROLONGATION DU SPECTACLE "MAITRESSE FEMME" A l'Aktéon Théâtre du 4 au 21 AVRIL 2007 du MERCREDI AU SAMEDI, à 21H30.

Vincent 27/01/2007 16:16

"Maitresse Femme" est prolongé jusqu'au 06 mars les lundi et mardi à 21h30.

Chronique Fraîche