Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

9 juillet 2005 6 09 /07 /juillet /2005 00:00

LE CAFÉ, « CETTE CLINIQUE DE LA TRISTESSE »

La Passerelle est au Balcon avec « Bernard Dimey : roi de rien ». Vous pouvez y aller les yeux fermés.

Décidément et indiscutablement, la Passerelle a réalisé un travail remarquable avec ce Bernard Dimey : roi de rien. Comme d’habitude. Comme toujours depuis 1994 à Avignon. Inlassablement, obstinément, désespérément, Michel Bruzat et sa troupe orpaillent et cisèlent à Limoges des spectacles étoilés, des perles de nacre aux reflets irisés, des pépites incendiées, des brûlots poétiques. Le tout forgé à petit feu. Le feu de l’art. C’est une des rares compagnies où je vais voir leur travail annuel en étant sûr de recevoir un cadeau. Le travail, c’est leur métier.



Concernant Bernard Dimey : roi de rien, l’action se passe dans un café (joliment reconstitué), « cette clinique de la tristesse », où le cœur est un chasseur solitaire. Où les sensibilités au ras de la peau s’observent, s’effleurent, se touchent, se caressent, se réchauffent au brasier de Dimey. Jusqu’au bout de la nuit. Au moins cette nuit-là.

Toute la troupe de Limoges est au-dessus de tout soupçon artistique. Mais Denis d’Arcangelo est un phare étincelant dans le brouillard de l’âme, sur scène comme s’il ne pouvait pas être ailleurs. Et je trouve Jean-Pierre Descheix grandiose, notamment dans Le Cul de ma sœur.


Bernard Dimey : roi de rien, de Bernard Dimey
Théâtre de la Passerelle 5, rue du Général-du-Bessol
• 87000 Limoges
Tél. : 05 55 79 26 49 – Télécopie : 05 55 10 13 30
Courriel : Théâtre de la Passerelle
Mise en scène et scénographie : Michel Bruzat
Avec : Denis d’Arcangelo, Jean-Pierre Descheix, Dominique Desmons, Philippe Lars, Marie-Françoise Rabetaud, Jacques Rabetaud
Accordéon : Sébastien Mesnil et Philippe Coudert
Piano : Catherine Safaru
Lumières et scénographie : Franck Roncière
Costumes : Dolorès Alvez
Photo : Serge Don Marino
Théâtre du Balcon 38, rue Guillaume-Puy • Avignon
Tél. : 04 90 85 00 80
Du 8 au 30 juillet 2005 à 17 h 15 (durée : 1 h 15)
Tarifs : 16 €, 11 € et 5 €

Partager cet article

Repost 0
Published by Vincent Cambier - dans Festival d'Avignon 2005
commenter cet article

commentaires

Chronique Fraîche